TUNISIE
29/08/2018 10h:16 CET

La perception des Tunisiens envers la sécurité, la liberté et la gouvernance locale en Tunisie: Les chiffres à retenir

La perception des citoyens envers la sécurité, la liberté et la gouvernance locale en Tunisie dévoilée au grand jour par l'INS

FETHI BELAID via Getty Images

L’institut national de la statistique (INS) vient de dévoiler son rapport portant sur la perception des Tunisiens envers la sécurité, la liberté et la gouvernance locale.

Des chiffres accablants ont été mis à nu à travers cette enquête qui a englobé plus de 4500 familles tunisiennes.

Ce travail faramineux couvrant l’année 2017 a, en effet, mis en exergue une évaluation globale de différents aspects de la vie quotidienne du tunisien dont notamment sa perception envers les services administratifs, le secteur éducatif et le secteur de la santé publique.

Le volet portant sur la corruption a été, par ailleurs, placé sous les feux de projecteurs à travers cette enquête afin de percevoir l’évolution et l’impact de la stratégie gouvernementale et sa lutte contre ce fléau sur le terrain.

Voici quelques chiffres à retenir. 

97% des Tunisiens n’exercent aucune activité politique, associative ou syndicale 

Selon ses statistiques, près de 97% des Tunisiens n’exercent aucune activité politique, syndicale ou associative contre 94,2% en 2014.

Seulement 0,4% des citoyens ont affiché leur adhésion à des activités partisanes. La majorité des activistes émanent du Grand Tunis, les région de l’Est et de Sud Ouest.

capture decran

13% des Tunisiens sont victimes de discrimination régionale

60% des sondés ont avoué la présence de discrimination sous toutes ses formes que ce soit sexuelle, régionale ou même politique en Tunisie. 8 tunisiens sur 10 ont d’ailleurs noté que l’apparence de la personne constitue le critère principal de traitement entre les individus. 

L’enquête révèle d’autre part l’existence de discrimination régionale où 13% des interrogés disent avoir été victimes de ce genre de ségrégation.  

Par ailleurs, 2,6% des sondés estiment être victimes de racisme.  

capture decran

54,4% des Tunisiens font confiance aux établissements de santé publique

54,4% des personnes interrogées ont affirmé avoir confiance au secteur de la santé contre 50,5% en 2014. 

Tandis que 47,8% des sondés ont exprimé leur mécontentement quant aux services offerts par les hôpitaux publics durant ces cinq dernières années notamment après la dégradation de services médicaux  (63,7%), le manque du staff médical (52,6%) et les longues durées d’attente pour être opérés (43,7%). 

capture decran

69% des Tunisiens font confiance aux établissements éducatifs publics

Selon les résultats de cette enquête nationale, 68,9%des Tunisiens font encore confiance aux établissements éducatifs publics. 

Moins de 30% des citoyens dont les enfants poursuivent leurs études dans des écoles primaires, collèges, lycées, instituts supérieurs et universités se sont dits insatisfaits des prestations fournies.

Pour les collèges et lycées, les parents pointent du doigt les cours particuliers (51,3%) et le non encadrement des élèves au cours des heures creuses (43,6%), le faible niveau pédagogique de certains enseignants (40%) et à un moindre degré l’absence des professeurs (29,2%).

 

Le faible niveau pédagogique de certains professeurs, le manque d’encadrement et le nombre élevé de grèves sont les principales faiblesses évoqués par les citoyens concernant l’enseignement supérieur. Parmi les autres raisons évoquées, l’incapacité de l’enfant de parcourir de longues distances pour arriver à l’école (30,2%). 

capture decran

67,5% des Tunisiens ont peur de terrorisme

L’enquête révèle que 67,5% des Tunisiens éprouvent le sentiment d’une menace terroriste, dont 70% d’entre eux sont de la région de Grand Tunis et le centre est du pays.

Alors que 91,1% des personnes interrogées ont affirmé se sentir en sécurité lorsqu’ils marchent dans leur quartier au cours de la journée contre 78,8% durant la nuit.  

De plus 89,9% des Tunisiens affirment se sentir en sécurité dans les lieux publics. 12% des femmes, quant à elles, estiment être en insécurité dans certains lieux publics comme les cafés, les supermarchés ou les stades. 

capture decran

74% des Tunisiens estiment que la corruption est le principal fléau du pays

63,3% des Tunisiens sont convaincus de la propagation de la corruption et de la malversation au niveau local dans la majorité des secteurs, soit une évolution de 13% par rapport à 2014.

D’après l’enquête, 74% des sondés estiment que la corruption est la plus grande menace qui ronge le pays. Et selon eux, c’est le secteur de la santé qui accapare la part du lions (63%), suivi par le secteur de la sécurité (52%) et la douane (46,7%). 

capture decran

LIRE AUSSI: Fonction publique en Tunisie: Les 7 chiffres à retenir

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.