TUNISIE
17/05/2018 11h:51 CET

La nouvelle couverture de National Geographic ne laissera personne indifférent

"Planète ou plastique?"

ENVIRONNEMENT - Dans son numéro de juin, qui sort en kiosque le 29 mai prochain, National Geographic s’attaque à l’iceberg qu’est la pollution plastique des océans. Selon le magazine américain, les 8 millions de tonnes de plastique déversées dans les océans chaque année “n’en sont que la pointe.”

Pour lancer cette campagne de sensibilisation intitulée “Planet or plastic?”, le magazine a illustré son numéro avec l’iconographie trompeuse d’un sac plastique à la dérive en pleine mer et qui ressemble fortement à un des fameux blocs de glace.

Plus qu’un trompe-l’oeil, cette couverture réalisée par l’artiste mexicain Jorge Gambao ressemble surtout à un ultimatum. “Planète ou plastique?”, l’humanité doit choisir un cap si elle veut éviter l’iceberg qui causera son naufrage. L’artiste avait présenté son oeuvre- intitulée “Iceberg Plástico”- à la biennale de Bolivie en 2017 (un concours centré autour de l’art graphique) à l’issue de laquelle il a remporté le premier prix dans la catégorie des affiches politiques et sociétales. Son photomontage fait le tour de la toile depuis plus d’un an et a été partagé sur de nombreuses plateformes communautaires ainsi que par des ONG telles que Greenpeace.

 

“Notre dernière couverture de National Geographic va rester dans les annales.”

Très fier de cette illustration, le directeur de la photographie du magazine, Vaughn Wallace, l’a partagée sur Twitter ce jeudi 16 mai. Reprise par un internaute sur Reddit, la couverture a fait beaucoup parler de part son ironie. Il s’avère que les différents numéros de National Geographic étaient jusqu’alors envoyés aux abonnés dans un emballage plastique, comme le rapportent certains utilisateurs de Reddit en commentaire.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.