MAROC
04/05/2018 11h:44 CET

La Nasa va envoyer une sonde sur Mars pour étudier les séismes martiens

C'est la première mission de la Nasa sur Mars depuis 2012.

Helen H. Richardson via Getty Images

SCIENCE - La Nasa s’apprête à lancer, samedi 5 mai, une sonde sur la planète Mars pour étudier les séismes martiens et comprendre comment les planètes rocheuses, comme la Terre et sa Lune, se sont formées.

Baptisée InSight, pour Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport (exploration intérieure utilisant les études sismiques, la géodésie et le transport de chaleur), cette sonde devrait décoller tôt samedi matin depuis la base aérienne Vandenberg de l’US Air Force en Californie si les conditions météorologiques sont bonnes. D’autres fenêtres de tir sont prévues en cas de retard.

Un sismomètre sera présent à bord d’InSight pour détecter l’activité tectonique et les impacts des météorites sur la planète rouge, et une sonde surveillera le flux de chaleur à l’intérieur de Mars, indique l’agence spatiale américaine dans un communiqué.

“Nous lançons @NASAInSight sur Mars samedi matin! Après son voyage d’environ 6 mois vers la planète rouge, il descendra à la surface de Mars et étudiera l’intérieur profond de la planète.”

Une étude en profondeur

“C’est le premier explorateur robotique de l’espace extra-atmosphérique à étudier en profondeur ‘l’espace intérieur’ de Mars: sa croûte, son manteau et son noyau”, indique la Nasa sur le site dédié à cette mission spatiale.

Si les missions précédentes vers Mars ont permis d’étudier la surface de la planète rouge, en examinant des caractéristiques telles que les canyons, les volcans, les roches et le sol, les traces de la formation de la planète ne peuvent être trouvées qu’en détectant et en étudiant ses “signes vitaux” bien au-dessous de la surface, rappelle la Nasa.

Mars, qui n’est “ni trop grande ni trop petite” par rapport aux autres planètes telluriques, préserve ainsi les traces de sa formation et peut nous donner un aperçu de la formation des planètes rocheuses, souligne la Nasa.

Bill Ingalls/NASA via Getty Images

Le laboratoire parfait

C’est pour cela que l’agence spatiale américaine a choisi de l’explorer. “C’est le laboratoire parfait pour étudier la formation et l’évolution des planètes rocheuses. Les scientifiques savent que Mars a de faibles niveaux d’activité géologique. Mais un atterrisseur comme InSight peut également révéler à quel point Mars est réellement active”, indique encore la Nasa.

Après son décollage des États-Unis, le vaisseau spatial survolera les îles Channel au large des côtes californiennes, puis passera au-dessus du Pacifique et atteindra l’orbite environ 13 minutes après le lancement. InSight devrait atterrir sur Mars le 26 novembre prochain.

C’est la première mission de la Nasa sur Mars depuis le lancement, en 2012, de l’engin mobile Curiosity. InSight aurait dû décoller en 2016, mais une anomalie découverte sur l’instrument avait entraîné le report du décollage à 2018.

Nasa/InSight