ALGÉRIE
08/04/2019 18h:45 CET

La mise en garde du Parti des Travailleurs

Getty Editorial

Le Parti des travailleurs (PT) met en garde les autorités du pays contre les risques de dérapages. Dans un communiqué, le secrétariat du bureau politique “met en garde les autorités du pays quant aux velléités d’empêcher toute mobilisation populaire pacifique et les tient pour seules responsables de tout dérapage”, avertit le parti.

“Ainsi donc l’information rapportée par la presse sur l’envoi d’une instruction du Premier ministre, Nordine Bédoui, au Ministre de l’Intérieur, par laquelle il lui demande d’interdire toutes les marches et les rassemblements de la semaine, mise à part la marche de vendredi, semble se confirme par cette répression”, écrit le PT, qui met en garde contre toute tentative de sauvetage du système en place, périmé et condamné, “que ce soit par les moyens de la manœuvre politique ou, de surcroît sécuritaires et répressifs, est vaine et ne peut conduire notre pays qu’à des lendemains incertains et des voies sans issues”, affirme le parti de Louisa Hanoune.