MAROC
31/10/2018 13h:25 CET

La ministre israélienne de la culture en visite officielle à la grande mosquée d'Abu Dhabi

D'origine marocaine, la ministre, qui signe là une première, avait pourtant tenu par le passé des propos controversés sur l'appel à la prière.

AFP

ISRAEL - Une première. Il y a quelques jours, l’hymne national israélien était joué pour la première à Abu Dhabi à l’occasion de Grand Chelem de la Fédération internationale de judo, suite à la victoire du judoka israélien Sagi Muki. Lundi, la ministre israélienne de la Culture et du Sport, Miri Segev, était en visite officielle à la mosquée Cheikh Zayed, la plus importante de la ville, rapporte l’AFP. La ministre d’origine marocaine accompagnait les athlètes israéliens au Grand Chelem d’Abu Dhabi.

Miri Sagev a partagé sur sa page Facebook une vidéo de sa visite dans la mosquée, une première pour un membre du gouvernement israélien dans un pays du Golfe. 

Dans un post Facebook, cette dernière affirme avoir “par respect pour ses hôtes” s’être vêtue de “vêtement traditionnels” pour l’occasion.

Ces dernières années, la ministre avait suscité une controverse suite à de nombreux dérapages racistes. Comme le rapporte The Guardian, en mai 2012, Miri Segev, alors parlementaire, avait qualifié les migrants soudanais de “cancer” lors d’une manifestation anti-réfugiés.

Selon Libération, elle a également dans le passé qualifié l’appel à la prière à des “aboiement de chiens de Mohammed”. Miri Seguev s’est également attirée les foudres de nombreux artistes israéliens après avoir affirmé que “la politique de subventions publiques accordées aux films “allait changer”, laissant ainsi entendre que les films jugés “anti-israéliens” ne recevraient plus d’aide” rapporte l’AFP.

Rapprochement avec les pays arabes

Cette visite intervient alors que les relations entre Israel et l’Arabie Saoudite, proche allié des Emirats-Arabes Unis, semblent se détendre. Il y a quelques jours le premier ministre Israélien Benyamin Netanyahou, était en visite dans un autre pays du Golfe, le sultanat d’Oman. C’est la première fois depuis plus de 20 ans qu’un premier ministre israélien se rend dans ce pays. 

Un rapprochement avec les pays arabes que le premier ministre revendique: “Un certain nombre de pays voisins se rapprochent d’Israël à cause de l’innovation et sont en train de normaliser leurs relations, ce qui est un pas vers la paix. Ils veulent nos innovations, pas seulement pour des questions de sécurité”, a déclaré ce dernier, cité par l’AFP.