TUNISIE
22/10/2018 08h:50 CET

La ministre du Tourisme Salma Elloumi Rekik pressentie future cheffe de cabinet de Béji Caid Essebsi: Vers un remaniement imminent?

Le départ pressenti pour le 01er novembre de la ministre du Tourisme annonce-t-il un remaniement imminent?

Anadolu Agency via Getty Images

Si la présidence de la République ne l’a pas encore annoncée officiellement, il semblerait que celle-ci ait trouvé un remplaçant à Selim Azzabi, qui a démissionné, le 09 octobre dernier.

Selon plusieurs sources médiatiques citant une source au palais présidentiel, le prochain chef de cabinet du président de la République pourrait être Salma Elloumi Rekik, actuellement ministre du Tourisme au sein du gouvernement Chahed.

Selon Jawhara Fm, le président de la République aurait contacté le chef du gouvernement pour lui annoncé la nouvelle. Ce dernier n’aurait pas réprouver cette décision.

Selon Mosaïque FM, celle-ci aurait accepté ce poste et prendra ses fonctions le 01 novembre prochain. En attendant cette date, elle gardera son portefeuille au Tourisme.

Un remaniement imminent? 

Cette annonce du départ de la ministre du Tourisme au cabinet présidentiel met en avant l’imminence d’un prochain remaniement ministériel. En effet, la Kasbah, se prépare déjà à ce remaniement annoncé pour cette semaine par plusieurs médias.

Si au départ, celui-ci devait avoir lieu après l’adoption de la loi de Finances 2019 à l’Assemblée des représentants du peuple, il semblerait que la situation soit devenu intenable pour plusieurs ministres de Nidaa Tounes au sein du gouvernement Chahed, notamment à cause du conflit opposant ce dernier au président du comité politique de Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi.

Le départ pressenti de Salma Elloumi Rekik, viendrait ainsi donner de la consistance à l’hypothèse d’un remaniement imminent.

Quels changements dans le future gouvernement?

Du côté de la Kasbah, plusieurs sources ont nié au HuffPost Tunisie, plusieurs informations circulant sur les réseaux sociaux et dans certains médias sur l’imminence d’un tel remaniement, ajoutant que les discussions sont en cours et que “rien n’est figé”.

Selon plusieurs médias, le prochain gouvernement sera restreint et verra plusieurs ministères fusionner, à l’instar des ministère des Finances qui englobera l’économie, le développement l’investissement et la coopération internationale ou encore la fusion entre les ministères du Tourisme et du Transport.

Certains médias ont également avancé une liste de ministres -qu’aurait préparé le chef du gouvernement- qui quitteront ce gouvernement à l’instar de la ministre du Tourisme Salma Elloumi Rekiki, de la ministre de la Jeunesse et des Sports Majdouline Cherni ou encore du ministre de l’Industrie et des PME Slim Feriani. L’existence d’une telle liste a été démentie par une source gouvernementale au site Akher Khabar.

Selon la même source, le chef du gouvernement annoncera mardi ou mercredi, le début des tractations avec les différents acteurs politiques afin de créer son futur gouvernement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.