MAROC
30/09/2018 12h:15 CET

La militante palestinienne Ahed Tamimi reçue par le Real Madrid

Le cliché a provoqué l'indignation des autorités israéliennes.

PALESTINE - Quand sport et politique internationale se croisent... L’adolescente Ahed Tamimi, qui selon l’AFP se trouve actuellement en Espagne avec sa famille pour “participer à différents événements sociaux et politiques” a, à l’occasion d’une escale à Madrid, été reçue par le club légendaire de la ville, le Real Madrid.

Une visite au cours de laquelle la jeune militante de 17 ans a reçu un maillot à son nom, remis par Emilio Butragueño, ancien joueur et désormais vice-président chargé des affaires sportives du Real. La rencontre a eu lieu dans le stade mythique du Bernabéu, propriété du club.

Indignation des autorités israéliennes

Le cliché a provoqué une vague de protestation en Israël. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, s’est notamment exprimé sur Twitter, accusant le Real Madrid de “soutenir une terroriste incitant à la haine et à la violence”.

“Le prestigieux club de football du Real Madrid soutient une terroriste incitant à la haine et à la violence. Honteux.”

L’ambassadeur d’Israël en Espagne, Daniel Kutner, a également partagé son indignation sur le réseau social:

“AHED Tamimi n’est pas une combattante pacifiste, mais une défenseur de la violence et la terreur. Les institutions qui l’ont reçue et l’ont célébrée indirectement encouragent l’agression et non le dialogue et la compréhension dont nous avons besoin. Aujourd’hui je ne vais pas au Bernabéu”.

La rencontre intervient quelques semaines après que le ministre espagnol des Affaires étrangères a annoncé la possibilité de son pays de reconnaitre l’État palestinien si la promotion ibérique pour une reconnaissance européenne de l’État échoue. 

Symbole de la lutte contre l’occupation israélienne, la jeune palestinienne Ahed Tamimi a été libérée le 29 juillet dernier, après avoir purgé huit mois en prison pour avoir giflé deux soldats israéliens.