MAROC
09/12/2018 11h:57 CET | Actualisé 09/12/2018 13h:59 CET

La marine royale porte assistance à 72 candidats à la migration clandestine

Parmi les personnes secourues se trouvaient "53 Subsahariens et 19 Asiatiques".

Jon Nazca / Reuters

MIGRANTS - “Des garde-côtes de la marine royale, en collaboration avec la gendarmerie royale, ont porté assistance, samedi matin au niveau du Cap des trois fourches près de Nador, à 72 candidats à la migration clandestine, dont 53 Subsahariens et 19 Asiatiques, parmi lesquels se trouvaient des femmes et des enfants”, a-t-on appris auprès d’une source militaire relayée par la MAP.

Les migrants ont été ramenés sains et saufs au port de Nador, précise la même source. 

631 migrants morts en 2018

Des migrants qui ne sont pas découragés par l’hiver qui approche. Le dimanche 25 novembre, un garde-côte de la marine royale avait porté secours à 47 Marocains candidats à l’émigration clandestine, qui étaient à bord d’une embarcation en difficulté entre Nador et Al Hoceima, rapporte la MAP, citant des sources militaires. “Les rescapés, dont trois femmes et quatre mineurs, ont été ramenés sains et saufs au port de Nador”, précise la même source.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Espagne a enregistré en novembre 150 arrivées par jour, le pic ayant été atteint en octobre avec 350 personnes par jour. L’organisme onusien rappelle, également, que, cette année, plus de 631 personnes sont mortes en tentant de traverser la mer qui sépare le Maroc de l’Espagne, soit trois fois plus que l’année précédente.