TUNISIE
23/09/2019 19h:57 CET

La LTDH appelle à libérer Nabil Karoui et donne une série de recommandations

La LTDH appelle à respecter le principe de l’égalité des chances entre les deux candidats.

Zoubeir Souissi / Reuters

La Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme a souligné l’impératif de respecter la volonté du peuple dans le choix des candidats retenus pour le deuxième tour de l’élection présidentielle.

Dans une lettre adressée à l’opinion publique, publiée lundi, à la suite des résultats du premier tour du scrutin présidentiel anticipé, la LTDH a également appelé à garantir au candidat Nabil Karoui, en détention préventive à la prison de Mornaguia, la liberté totale de mener sa campagne sur la base du principe de l’égalité des chances entre les deux candidats.

 

La ligue a exprimé son inquiétude vis-à-vis d’une dérive possible du processus électoral, laquelle peut mener à un revers dans le processus de transition démocratique, énumérant à cet effet les dépassements dangereux enregistrés lors de la campagne électorale des candidats à la magistrature suprême.

La LTDH a appelé, dans ce sens, les adversaires du deuxième tour ainsi que les responsables de leurs campagnes électorales à faire preuve d’éthique politique, à prendre leur distance de tout ce qui a trait au dénigrement, à la diffusion des rumeurs et à éviter les discours de haine, de violence ou encore celui qui consacre le régionalisme.

Pour ce qui est de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE), la LTDH a appelé cette instance constitutionnelle à appliquer la loi en ce qui concerne toutes les violations commises ou qui peuvent être commises par des personnes, des partis ou encore par les directions en charge des campagnes électorales et ce, dans toutes les étapes de l’opération électorale.

La ligue évoque dans ce sens les dépassements relatifs au domaine des dépenses financières, du discours violent, et de la conduite collective portant préjudice aux personnes, aux partis et aux sympathisants durant la campagne électorale.

Elle a également exhorté les appareils administratifs et exécutifs de l’Etat à éviter toute implication dans les campagnes électorales en faveur d’une partie ou d’une autre, de se mettre à égale distance de tous les concurrents et de faire face à toutes les tentatives d’instrumentalisation ou d’utilisation de l’administration. Il s’agit également de dénoncer dans ce sens toute partie quelque soit sa position qui tente d’utiliser les moyens de l’Etat et ses ressources à ses propres fins.

La LTDH a exhorté l’appareil judiciaire de faire face à toute tentative visant à l’impliquer dans des calculs politiques et à défendre son indépendance et sa souveraineté.

La Ligue a incité le parquet à assumer ses responsabilités et à ouvrir des enquêtes concernant toutes les accusations ou déclarations suspectes.

Elle a demandé également aux dirigeants des établissements éducatifs et universitaires ainsi qu’à ceux en charge des mosquées d’éviter toute implication dans les campagnes de propagande et de préserver leurs vis-à-vis de toute exploitation, utilisation ou orientation dans le cadre d’un travail de propagande pour une partie en particulier.

La LTDH a appelé la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle et l’ensemble des journalistes à consacrer le principe de l’égalité des chances et à respecter les principes de l’objectivité et de la neutralité.

La Ligue a invité également dans sa lettre les Tunisiens à se présenter en masse aux bureaux de vote, à participer à l’opération électorale et à choisir leur candidat en toute liberté et responsabilité et à faire valoir l’intérêt de la Tunisie et à protéger l’avenir des générations futures. Elle a, dans ce sens, appelé à prendre en considération tous ses principes, lors des législatives prévues le 6 octobre prochain et d’éviter les écueils du premier tour de la présidentiel.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.