TUNISIE
02/04/2018 17h:25 CET

La liste définitive des martyrs et blessés de la révolution transmise à BCE

La présidence du gouvernement va procéder à sa publication bientôt au Journal Officiel (JORT).

Sept ans après le déclenchement des événements du 17 décembre 2010, la Tunisie pourra finalement connaître la liste définitive des martyrs et blessés de la révolution.

En ce lundi 2 avril 2018, la liste complète a été transmise au président de la République, Béji Caïd Essebsi, à l’issu d’une réunion avec le président du comité supérieur des droits de l’homme et des libertés fondamentales (CSDHLF), Taoufik Bouderbela, et Abdellatif Fourati, rapporteur de la commission des martyrs et blessés de la révolution, annonce ce matin un communiqué de la présidence. 

 

 

Selon Bouderbela, le processus de la mise en place de cette liste s’avère complexe où les mesures se sont succédées et les prérogatives des différentes structures concernées se sont entremêlées.  “La commission a effectué un travail de taille pour établir la liste des martyrs de la révolution,“a-t-il affirmé.

Le président du CSDHLF a expliqué ce blocage par la difficulté d’“attribuer la qualité de martyr aux victimes de la révolution” en raison de sa symbolique et son caractère sacré.

Il a précisé, par ailleurs, que la liste définitive des martyrs de la révolution a été prête depuis 2015. “Mais nous avons pris un peu de retard pour finaliser la liste des blessés,” a-t-il noté.

 

 Il a fait savoir que la commission chargée du dossier des martyrs et blessés de la révolution a reçu des milliers de dossiers. Près de 7450 dossiers ont été passés au crible. 

Il est à rappeler que la Commission nationale d’investigation sur les dépassements et les violations enregistrées entre le 17 décembre 2010 jusqu’à la fin de sa mission plus connue sous le nom “Commission Bouderbala” a recensé 338 cas de décès dont 86 prisonniers, 14 personnes des forces de l’ordre et 5 de l’armée. Selon le rapport de la commission, le nombre des blessés s’élève à 2147 dont 62 prisonniers et 28 agents des forces de l’ordre. 

La présidence du gouvernement va procéder à sa publication bientôt au Journal Officiel (JORT).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.