25/09/2018 16h:38 CET | Actualisé 25/09/2018 16h:38 CET

La ligne Paris-Dakhla reprend du service avec Transavia

Dès le 30 octobre.

SOPA Images via Getty Images

TRANSPORT - La liaison aérienne directe entre Paris et Dakhla reprendra du service dès le 30 octobre. Un contrat a été signé ce mardi 25 septembre à Paris entre l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et Transavia, la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM, afin de renforcer sa présence au Maroc.

“Ce partenariat a été couronné par la consolidation de la ligne reliant la capitale française à Dakhla”, a indiqué Adel El Fakir, DG de l’ONMT, dans un communiqué. “Cette ligne directe à partir de Paris pérennisera l’accessibilité de cette destination aux touristes français et européens et permettra de drainer une clientèle plus diversifiée étant donné que ce spot mondial de kitesurfers est également une destination offrant des produits famille et MICE (tourisme d’affaires, ndlr)”.

ONMT
Nathalie Stubler, PDG de Transavia France, et Adel El Fakir, Directeur Général de l'ONMT, Paris, le 25 septembre 2018.

Un vol par semaine

Selon nos sources, le contrat devrait courir pour toute la saison hivernale 2018-2019, soit au moins jusqu’à la fin du mois de mars, avec possibilité de reconduction pour la saison estivale. Les vols se feront tous les mardis, avec un départ de Paris à 6h15 ou 7h20 pour une arrivée à 10h00 ou 11h05 à Dakhla, et un retour de Dakhla à 11h50 pour une arrivée à 17h40 à Paris. Le prix minimum pour un aller-retour s’élève à 118 euros (environ 1300 dirhams) selon les prix consultés sur le site de la compagnie.

La ligne Paris-Dakhla opérée par Transavia, première liaison aérienne internationale directe vers la ville du Sahara, avait été lancée en octobre 2017 jusqu’en mars 2018. Le contrat n’avait ensuite pas été reconduit pour la saison estivale, faisant naître des rumeurs sur de possibles pressions faites sur la compagnie aérienne par des opposants à la souveraineté marocaine sur le Sahara.

Des rumeurs démenties par les responsables de la compagnie aérienne, qui précisaient que le contrat portait uniquement sur la période octobre 2017-mars 2018, et que Transavia étudiait la possibilité de prolonger cette route pour la saison hivernale 2018.

Transavia renforce sa présence au Maroc

Dakhla est la onzième ville marocaine à être desservie par Transavia, aux côtés d’Agadir, Al Hoceima, Casablanca, Essaouira, Fès, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat et Tanger.

Pour la saison hivernale 2018-2019, la compagnie prévoit de mettre en place une offre de 331.884 sièges vers le Maroc au départ de la France, soit une évolution de 54% par rapport à l’hiver 2017-2018 (215.082 sièges), indique l’ONMT.

Cette augmentation du nombre de sièges est portée par le renforcement des fréquences des lignes existantes (Paris-Marrakech, Nantes-Marrakech, Lyon-Agadir) et l’ouverture récente de nouvelles lignes (Paris-Rabat et Nantes-Casablanca.