ALGÉRIE
08/08/2019 19h:17 CET

La fin probable des deux fugitifs recherchés pour un triple meurtre

Yahoo News Australia

C’est peut-être la fin d’une chasse à l’homme qui a mobilisée les forces de police canadienne pendant deux semaines et tenue en haleine tout un pays. La police canadienne a annoncé avoir découvert dans le nord du Manitoba les corps de deux hommes et s’est dite persuadée qu’il s’agissait de ceux des deux jeunes fugitifs accusés d’un triple meurtre.

Mercredi en milieu de matinée, les enquêteurs qui fouillaient la zone inhospitalière autour de la bourgade de Gillam ont trouvé les corps de deux hommes, à 8 km de l’endroit où le véhicule utilisé par les deux suspects avait été retrouvé, calciné, le 22 juillet. “Nous sommes confiants que ces corps sont ceux des deux suspects recherchés en lien avec les homicides survenus en Colombie-Britannique  le mois dernier, a déclaré Jane MacLatchy, porte-parole de la police, lors d’une conférence de presse.

Une autopsie sera pratiquée à Winnipeg pour confirmer leurs identités et déterminer la cause de la mort.” Quelques minutes plus tard, le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a semblé lever le peu de doute restant sur l’identité des deux victimes : “La chasse à l’homme dans le Manitoba est terminée”, a-t-il tweeté. 

La découverte des corps des deux fugitifs, si elle est confirmée par l’autopsie, mettra fin à une longue chasse à l’homme qui a tenu en haleine tout le Canada, et qui s’est terminée dans la région très inhospitalière du nord du Manitoba (centre), une zone marécageuse infestée d’animaux sauvages et d’insectes piqueurs. 

De l’avis de tous les experts, les deux adolescents, même s’ils étaient adeptes de survivalisme, selon leurs proches, avaient peu de chances de survivre très longtemps dans un environnement aussi hostile. D’autant qu’ils étaient recherchés par des dizaines de policiers aidés de drones, d’hélicoptères, et même de deux avions de l’armée équipés de caméras thermiques.