MAROC
23/04/2018 18h:34 CET

La fille et le gendre de Donald Trump représenteront les États-Unis à l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem

La cérémonie aura lieu le 14 mai prochain.

MANDEL NGAN via Getty Images

INTERNATIONAL - Pour la cérémonie qui officialisera le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai prochain, Donald Trump a choisi d’envoyer sa fille Ivanka Trump et et son gendre Jared Kushner, également ses proches conseillers. Tous deux représenteront les États-Unis à la place du président américain.

Quand Trump reconnaissait Jérusalem comme la capitale d’Israël

En décembre dernier, Donald Trump avait officiellement reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël. Une décision historique et unilatérale pour laquelle il s’était attiré les foudres de la communauté internationale craignant une nouvelle Intifada du peuple palestinien.

L’ONU avait manifesté son opposition, de même que le roi Mohammed VI qui avait adressé un message de mise en garde au président américain, dans lequel il exprimait “sa profonde préoccupation personnelle et la grande inquiétude des pays et peuples arabes et musulmans”.

Pour donner de la force à cette décision qui rompt avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international, la Maison-Blanche avait dans la foulée déclaré qu’il y aurait un déménagement des bureaux de l’ambassade américaine, jusqu’alors situés à Tel Aviv, vers la ville de Jérusalem.

Chose dite, chose faite et, près de cinq mois après les déclarations du président américain, la nouvelle ambassade sera inaugurée le 14 mai prochain à Jérusalem. Une décision que le 45e président des États-Unis avait promis de mettre à exécution durant sa campagne. Par ce geste, les États-Unis reconnaissent officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Plusieurs sénateurs et membres de la Chambre des représentants les accompagneront

S’il avait affirmé il y a quelques mois auprès du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou sa présence pour l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine, Donald Trump ne sera finalement pas présent. Une promesse à laquelle il est contraint de renoncer en raison d’un emploi du temps trop chargé, a-t-il annoncé en mars dernier.

Ainsi, pour représenter les États-Unis à sa place, Donald Trump a choisi d’envoyer ses deux proches conseillers à savoir sa fille, Ivanka Trump, et son gendre, Jared Kushner. Depuis ses nouvelles fonctions à la tête du pays, Trump a confié à son gendre ainsi qu’à son ancien avocat Jason Greenblatt la responsabilité d’entretenir le contact avec les Israéliens et les Palestiniens, avec l’objectif de relancer les négociations de paix entre les deux parties, en stand-by depuis 2014.

Au cours de ce prochain déplacement, Ivanka Trump et Jared Kushner ont déclaré qu’à cette occasion, ils seraient accompagnés de plusieurs sénateurs américains et membres de la Chambre des représentants. L’inauguration aura lieu le 14 mai, date qui correspond à celle du 70e anniversaire célébrant la création de l’État d’Israël. Une volonté de la part des États-Unis de faire coïncider ces deux événements.