ALGÉRIE
12/03/2016 08h:42 CET | Actualisé 12/03/2016 08h:42 CET

La FIJ dénonce les attaques israéliennes contre les médias palestiniens

FIJ

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a dénoncé samedi les attaques continues d'Israël contre les médias palestiniens, appelant à une enquête de l'ONU, après la descente de l'armée israélienne dans les locaux d'une télévision palestinienne à Ramallah.

"Nous ne pouvons pas tolérer ces attaques continues des autorités israéliennes pour museler la presse palestinienne", a déclaré le président de la FIJ, Jim Boumelha, dans un communiqué publié à Bruxelles.

LIRE AUSSI:Cisjordanie: l'armée d'occupation ferme les bureaux de Filastine al Yawm

L'armée de l'occupation israélienne a mené vendredi une descente dans les locaux de la télévision palestinienne Falestine al-Youm (la Palestine aujourd'hui) à Ramallah, fermé ses bureaux et arrêté son directeur. Israël accuse cette télévision d'inciter à la violence dans ses programmes alors que la vraie raison et sa couverture quotidienne de Intifada d'al Aqsa

"L'incitation à la terreur est une accusation dangereuse à faire contre un média et la décision de le fermer ne peut pas se prendre sans une procédure régulière", a estimé la FIJ.

La fédération a appelé le haut-commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU et le rapporteur spécial chargé de la protection de la liberté de la presse au sein de l'ONU "d'enquêter sur les violations de la liberté de la presse en Palestine sans délai".

LIRE AUSSI:La chronique du blédard : En défense de BDS

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.