MAROC
02/05/2018 10h:58 CET

La FIFA accorde 2 millions de dollars au Maroc pour préparer le mondial en Russie

Une somme visant notamment à assurer le versement des bonus aux joueurs.

KONTROLAB via Getty Images

SPORT - Le Maroc bénéficiera d’une enveloppe de 2 millions de dollars de la FIFA pour les préparatifs de la Coupe du monde 2018 en Russie. Les quatre autres équipes africaines sélectionnées pour le mondial de football, l’Egypte, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie, recevront la même somme, a indiqué lundi 30 avril la Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué.

Cette décision fait suite à l’accord conclu, le 12 avril, entre le président de la CAF, Ahmad Ahmad, et l’administration de la FIFA. Après une décision du comité d’urgence de la CAF prise en décembre dernier et ratifiée par le comité exécutif le 10 janvier, il avait été décidé de fournir “un soutien financier exceptionnel aux cinq représentants africains pour leur préparation de la Coupe du monde”, rappelle la CAF.

“Le quintet africain de la Coupe du monde recevra une avance de 2 millions de dollars” 

Cette somme d’argent permettra aux différentes équipes africaines “d’avoir une préparation harmonieuse et de régler à l’avance la question des bonus dus aux joueurs, afin d’éviter la reconduction de conflits internes qui avaient gravement affecté l’image du football africain, avec un impact non négligeable sur les performances des équipes”, a déclaré le président de la CAF, Ahmad Ahmad.

La question des bonus versés aux footballeurs avait en effet entaché le dernier mondial de football. Comme le rappelle RTL Sports, en 2014 lors de la Coupe du monde au Brésil, le Ghana avait dû dépenser “3 millions de dollars en cash pour éviter une grève des joueurs et le Nigeria avait refusé de suivre un stage en raison des conflits à propos des bonus perçus par les joueurs”.

38 millions de dollars pour le vainqueur de la Coupe du monde

Pour le mondial 2018, la FIFA déboursera, en tout, 791 millions de dollars sous forme de contribution aux équipes participantes, avait indiqué l’instance sportive en octobre dernier. Sur cette somme, 400 millions de dollars seront reversés sous forme de prix, répartis entre les 32 équipes qualifiées pour la phase finale.

Le vainqueur du mondial empochera 38 millions de dollars, contre 28 millions pour le finaliste malheureux. L’équipe qui terminera troisième recevra quant à elle 24 millions de dollars, précisait la FIFA. La dotation minimale, attribuée aux équipes éliminées dès la phase de groupes, a été fixée à 8 millions dollars.  Toutes les sommes seront distribuées à l’issue du tournoi.

Chaque équipe qualifiée reçoit également, avant le début de la compétition, 1,5 million de dollars pour couvrir les frais liés à sa préparation. “Les pays qualifiés sont donc assurés de toucher au moins 9,5 millions de dollars pour leur participation à la Coupe du monde”, soulignait la FIFA.