MAROC
28/06/2018 12h:42 CET | Actualisé 28/06/2018 12h:59 CET

La Fédération Royale Marocaine de Football saisit la FIFA pour dénoncer l'arbitrage des matchs Maroc-Portugal et Maroc-Espagne

Vidéos à l'appui.

OZAN KOSE via Getty Images

COUPE DU MONDE - Et si les erreurs d’arbitrage au cours des deux derniers matchs du Maroc avaient favorisé l’élimination des Lions de l’Atlas en Coupe du monde 2018? Après l’élimination du Maroc de la compétition sans avoir dépassé les phases de poules, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) demande des explications auprès de la FIFA pour l’arbitrage contestable des deux derniers matchs des Lions de l’Atlas.

Des journalistes, dont Julien Chaput de beIN Sports, ont vendu la mèche hier soir sur les réseaux sociaux, soulignant que “plusieurs vidéos ont été transmises au dossier”.

Contacté par le HuffPost Maroc, le porte-parole de la FRMF, Mohamed Makrouf, confirme l’information, indiquant que la fédération marocaine a bien envoyé à la FIFA plusieurs séquences vidéo qui prouvent les erreurs commises par les arbitres lors des deux derniers matchs des Lions de l’Atlas. Mohamed Makrouf nous précise toutefois qu’un courrier officiel adressé à la fédération internationale de football s’apprête à soutenir cette demande.

Sur les réseaux sociaux, les deux matchs ont suscité de nombreuses réactions. Si l’on se réfère à l’avis des journalistes et spécialistes sportifs, au total, 6 fautes peuvent être contestées. Ces erreurs d’arbitrage remettent en cause la disqualification du Maroc.

Après le match nul 2-2 concédé face à l’Espagne, le joueur Nordin Amrabat n’a pas non plus hésité à qualifier la “VAR” de “bullshit” (connerie). Son coéquipier Younes Belhanda avait également dénoncé l’assistance vidéo à l’arbitrage après le match ayant opposé le Maroc au Portugal. “Ils parlent de l’arbitrage vidéo, mais ça ne marche que pour les grandes équipes!”, avait-il déclaré, regrettant cette technologie greffée pour la première fois à une Coupe du monde et qui “enlève tout charme du football”.