ALGÉRIE
14/01/2019 15h:13 CET

La famille du cinéma algérien se solidarise avec Youcef Goucem

Ils appellent dans cette lettre à une meilleure organisation et rassemblement pour qu’il n’y ait pas d’autres victimes comme Youcef Goucem.

Youcef Goucem/FB
Le réalisateur Youcef Goucem

Plus de 80 réalisateurs, producteurs, comédiens et autres membres de la famille du cinéma algérien, ont signé une lettre ouverte publiée par le “collectif pour le renouveau du cinéma algérien” en solidarité avec le producteur de la chaine de télévision Dzair TV, Youcef Goucem, qui s’est immolé devant le siège du média.

Youcef Goucem actuellement hospitalisé à l’hôpital de Douera s’est immolé le 7 janvier dernier pour protester contre des retards de paiement.

Pour montrer leur soutien à leur confrère, plusieurs noms du cinéma algérien ont signé une lettre ouverte adressée aux “professionnels du cinéma et de l’audiovisuel à eux- mêmes… et aux autres”.

Qualifié de “nouvelle terrifiante”, on peut lire dans cette lettre que le passage à l’act de Youcef Goucem est un “geste visant à exprimer sa détresse et son désarroi”.

 

 

Les signataires de cette lettre estiment également que que cet incident “doit nous pousser à nous élever vers des initiatives de rassemblement, de reconquête de nos espaces de parole et de créativité, d’exercice de nos droits et de préservation de nos acquis”.

Ils appellent dans cette lettre à une meilleure organisation et rassemblement pour qu’il n’y ait pas d’autres victimes comme Youcef Goucem.

“Organisons-nous, créons des plateformes, hiérarchisons nos propositions, identifions-nous les uns aux autres, canalisons nos énergies, chassons toute tentation récurrente de division ou de clivages, sécurisons nos arrières, bâtissons des associations, rétablissons nos syndicats, œuvrons pour l’amélioration de nos rapports à nos institutions, soyons dignes du legs des anciens et encourageons le renouvellement du cinéma algérien… c’est la manière la plus élevée de dire : plus jamais ça” lit-on encore sur cette lettre.


Cette lettre ouverte a été signée par plus de 80 professionnels du cinéma et de l’audiovisuel algérien. Parmi les réalisateurs signataires de la lettre, Lotfi Bouchouchi, Malek Bensmail, Belkacem Hadjadj, Drifa Mezenner, Yasmine Chouikh, Sid Ahmed Semiane.


Il y a également des comédiens, scénaristes, responsables des cinéclubs, professeurs à l’université, journalistes, qui ont signé cette lettre.

Liste complète des signataires: 1. Amina Badjaoui-Haddad, productrice 2. Moussa Haddad, réalisateur 3. Lotfi Bouchouchi, producteur/ réalisateur 4. Djaafar Gacem, producteur / réalisateur 5. Yamina Bachir Chouikh, monteuse/ réalisatrice 6. Belkacem Hadjadj, producteur/ réalisateur 7. Ahmed Benkamla, réalisateur / producteur 8. Malek Bensmail, Réalisateur 9. Ahmed Bedjaoui, professeur des Universités / producteur 10. Cherif Aggoune, réalisateur 11. Said Mehdaoui, producteur /réalisateur 12. Adila Bendimerad, productrice 13. Damien Ounouri, réalisateur 14. Hakim Abdelfettah, coordianateur de production 15. Hachemi Zertal, producteur 16. Walid Sahraoui, cinéphile 17. Mohamed Elkeurti, Président du Cinéclub de Mascara 18. Drifa Mezenner, réalisatrice 19. Yasmine Chouikh, réalisatrice 20. Djillali Beskri, producteur /réalisateur 21. Louisa Beskri, réalisatrice 22. Yasmine Beskri, productrice 23. Karim Traïdia, réalisateur 24. Sofia Djama, réalisatrice 25. Badra Hafiane, réalisatrice 26. Mohamed Yargui, réalisateur 27. Samir Ardjoum, auteur 28. Reda Laghouati, comédien/ réalisateur 29. Louiza Habani, actrice / comédienne 30. Mouzahem Yahia, réalisateur 31. Bachir Derrais, réalisateur /producteur 32. Karima Chouikh, productrice 33. Djeriou Abdelkader, Acteur / metteur en scène 34. Amir Nebbache, présentateur de Radio et télévision 35. Yanis Koussim, réalisateur / scénariste 36. Sid Ahmed Semiane, auteur réalisateur 37. Yacine Mesbah, acteur / comédien 38. Karim Bengana, scénariste / réalisateur / producteur 39. Ait Said Nabil, vice-président du cinéclub cinuvers 40. Yacine Si Ahmed, anthropologue / ancien journaliste RTA-Radio chIII 41. Mohamed Ali Allalou, producteur radio/ télévision 42. Mohamed Foudil Hazourli, réalisateur 43. Dahmane Ouzid, réalisateur 44. Fatma Zohra Zamoum, auteur / réalisatrice / productrice 45. Abdelkrim Tazaroute, journaliste écrivain 46. Boukhalfa Amazit, journaliste / scénariste/ producteur 47. Karim Moussaoui, réalisateur 48. Sidali Mazif, réalisateur 49. Dania Reymond, réalisatrice 50. Lamine Merbah, réalisateur / producteur 51. Farid Kacemi, régisseur général 52. Hamid Bouziane, producteur / technicien 53. Lakehal Larbi, réalisateur / producteur 54. Mohamed Ifticene, réalisateur 55. Mohamed Zouani, ingénieur du son 56. Samir Elhakim, comédien 57. Habib Boukhelifa, maître de conférence en arts dramatiques/ metteur en scène 58. Rachid Benhadj, réalisateur / producteur 59. Dahlia Antri, productrice/ réalisatrice 60. Makhloufi Amokrane, assistant-réalisateur 61. Kader Fares Affak, acteur comédien 62. Abdelghani Raoui, réalisateur 63. Rabie Hamimi, retraité ENTV 64. Hamoudi Laggoune, directeur de la photographie 65. Nadia Meflah, auteure / consultante cinéma 66. Idir Benaibouche, acteur comédien 67. Rabah Laraji, réalisateur 68. Said Guenifi, ingénieur du son 69. Khaled Benaiassa, acteur / réalisateur 70. Samia Meziane, actrice 71. Raouf Benia, réalisateur 72. Malika Laichour, réalisatrice / productrice 73. Fatima Bejhadj, réalisatrice 74. Salah Aougrout, acteur comédien 75. Lilia Aoudj, directrice artistique des Rencontres Cinématographique de Bejaia 76. Sabrina Draoui, réalisatrice 77. Tarek Lakhdar Hamina, producteur 78. Samir ABDELBOST, Président Association Project’heurts 79. Hassen Ferhani, réalisateur 80. Yacine Teguia, producteur 81. Aziz Slimani, administrateur de production.