MAROC
06/06/2019 13h:34 CET

La DGSN arrête six suspects pour tentative de fraude aux examens

Ils étaient en possession de matériel de pointe pour faciliter la triche aux prochaines sessions d'examens.

ARRESTATION - La Direction générale de la surveillance nationale (DGSN) a mis la main sur six individus, à Agadir, Casablanca et Marrakech pour tentative de fraude aux examens, à quelques jours des épreuves nationales du baccalauréat et de l’enseignement supérieur. Les autorités ont saisi plusieurs appareils électroniques de pointe utilisés pour faciliter la triche aux examens. 

La DGSN, qui a lancé une vaste campagne proactive de lutte contre la fraude aux examens, a procédé à l’arrestation de six personnes en possession de matériel sophistiqué pour faciliter la triche lors d’examens et qui permet d’émettre et recevoir des appels reliés à une puce électronique connectée à une oreillette sans fil. Selon Hespress, un étudiant de l’université d’Agadir a été arrêté en possession de 14 appareils électroniques utilisés à des fins de fraude, de 31 oreillettes sans fil et de six oreillettes ordinaires. 

“Une opération de sécurité proactive a abouti à la saisie d’appareils de technologies de l’information de pointe utilisés lors de fraude aux examens que l’on trouve sur internet. Six suspects à Agadir, Casablanca et Marrakech ont été arrêtés pour leurs tentative de fraude, ce afin de renforcer la transparence des examens du baccalauréat et de l’université” a tweeté la DGSN depuis son compte officiel. 

Il y a un an, le porte-parole du gouvernement et ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Mustapha El Khalfi, avait annoncé l’entrée en vigueur de six mesures anti-triche. Parmi ces mesures, une concerne le maintien des unités mobiles locales et régionales de lutte contre la triche dotées de moyens techniques leur permettant de détecter tout appareil électronique, dont les téléphones portables. 

Cette année, le ministère de l’Éducation nationale a indiqué dans un communiqué que le nombre total de candidats aux épreuves de baccalauréat, dont la session ordinaire se tiendra du 11 au 14 juin prochain, s’élève à 441.065 inscrits (soit 0,3% de plus qu’en 2018), précisant que les filles représentent 48% des candidatures. Selon le ministère, 25% des inscrits se présentent en candidats libres soit 108.767 candidats, contre 332.298 de candidats scolarisés.