MAROC
28/07/2018 18h:06 CET | Actualisé 28/07/2018 18h:07 CET

La DGAPR dément qu'un fichier audio ait été enregistré par un détenu du Hirak

Un enregistrement partagé sur les réseaux sociaux.

AFP Contributor via Getty Images

DÉMENTI - La direction de la prison locale Ain Sebaa 1 (Oukacha) a catégoriquement démenti la réalisation par un détenu, à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire, d’un enregistrement audio relayé sur les réseaux sociaux.

Citée par un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), publié suite à la mise en ligne d’un enregistrement vocal présenté comme réalisé à l’intérieur de la prison locale Ain Sebaa 1 par Bilal Ahbad, détenu dans le cadre des événements d’Al Hoceima, la Direction a assuré que le prisonnier concerné à nié être l’auteur dudit audio, assurant que la voix enregistrée est celle d’un membre de sa famille qui n’est pas emprisonné. 

L’histoire n’est pas sans rappeler celle qui s’est déroulée un an auparavant, en août 2017. La DGPAR citait alors le cas d’un autre détenu du Hirak, Abdelali Houd, spécifiant que ce dernier avait nié, dans une déclaration écrite, toute relation avec un enregistrement audio qu’il a qualifié de “truqué”, et qui avait alimenté des rumeurs selon lesquelles les détenus du Hirak de Oukacha auraient été contraints de présenter des demandes de grâce.