06/03/2019 10h:00 CET | Actualisé 06/03/2019 10h:00 CET

La deuxième édition du Moroccan Consumer Day sous le signe de l'impact de la digitalisation

L'offre des marques à l'épreuve du digital, réseaux sociaux et protection du e-commerce, entre autres, seront abordés.

ipopba via Getty Images

ECONOMIE - Après une première édition qui a rencontré un franc succès, le Moroccan Consumer Day (MCD) revient à Casablanca le 13 mars prochain. L’événement qui donne la parole aux consommateurs marocains a choisi, pour thématique cette année, l’impact de la digitalisation de la société sur son comportement de consommation et sur les rapports marques-consommateurs.

La grand-messe annuelle du consommateur, organisée par le média Consonews, l’Association Uniconso pour la défense des droits des consommateurs et le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM), fait peau neuve. A quelques jours de la journée internationale du droit des consommateurs, le MCD adopte un nouveau format en adéquation avec son ambition de devenir une plateforme de rencontre, d’échange et de dialogue entre les consommateurs, la société civile, les marques et les institutions du pays. 

Si la précédente édition ne durait qu’une demi-journée, cette année, la rencontre se tiendra sous la forme de trois événements concomitants: un forum, un salon et une cérémonie de remise de prix.

“Après le succès de l’année dernière, nous avons souhaité étendre le forum sur une journée entière. Moroccan Consumer Day est devenu une étiquette, une référence et un forum qui englobe dorénavant trois événements” affirme au HuffPost Maroc Nabil Taoufik, directeur de Consonews et organisateur de l’événement. “Le débat devient le forum et parmi les nouveautés, le Casablanca Customer Expo, qui sera une sorte de salon permettant aux marques et institutions d’être en contact direct avec les consommateurs, d’expliquer également leurs rôles et ce qu’ils font pour eux. Le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique sera présent cette année comme partenaire car c’est chez lui qu’est logée la direction de la protection du consommateur” annonce-t-il.

Cette année, le débat prendra la forme d’un forum et sera un espace de dialogue entre les différentes parties prenantes de la question de la consommation au Maroc. La conférence-débat s’étalera sur une journée entière et sera renforcée par quatre ateliers thématiques permettant ainsi un dialogue et de la proximité auprès d’un public réceptif de prescripteurs de premier ordre, précise Consonews dans un communiqué.

Les associations de protection du consommateur, les médias, blogueurs et influenceurs seront invités à prendre part aux échanges sur une thématique qui les concerne. “Le thème de cette année tourne autour de la digitalisation de la société. Comment le digital impacte la consommation, le comportement du consommateur mais aussi les entreprises et les marques? Comment ces dernières conçoivent-elles les produits aujourd’hui avec l’ampleur du digital? Les services du secteur bancaire en sont un parfait exemple et c’est à ces questions que nous tenterons de répondre”, ajoute Nabil Taoufik. 

La problématique sera par ailleurs déclinée en cinq parties: l’offre des marques à l’épreuve du digital, les réseaux sociaux ou le face à face marques-consommateurs, la protection du e-commerce, le service public et digital. L’occasion peut-être d’aborder le cas du boycott qui a secoué le Maroc au printemps dernier, après un soulèvement sur les réseaux sociaux. “Ce cas sera très certainement soulevé par les experts invités” conclut le directeur de Consonews.

A l’issue de la journée, la Conso Awards Night célébrera les marques les plus dévouées et les plus entreprenantes en matière de communication et d’information du consommateur.