TUNISIE
10/11/2018 13h:48 CET | Actualisé 10/11/2018 13h:56 CET

La députée Khaoula Ben Aicha, met à l'honneur la femme tunisienne au Parlement britannique

Dans le cadre du “Women MPs of the World”, célébrant le centenaire du droit de vote pour les femmes, en Angleterre.

La députée tunisienne Khaoula Ben Aicha a répondu présente à l’invitation du parlement britannique, à Londres. Un événement qui s’inscrit dans le cadre “Women MPs of the World”, où des femmes, membres du parlement de leur pays, ont été invitées, et qui célèbre une date historique pour les femmes anglaises: Un siècle depuis que les femmes ont remporté une bataille, celle du droit de voter.

Dans son intervention, Khaoula Ben Aicha a représenté la Tunisie, retraçant les grands moments de la lutte exceptionnelle pour l’égalité des sexes du pays, relevant néanmoins quelques déficiences. 

“Être ici aujourd’hui est une opportunité de mettre en avant ce que la Tunisie a fait pour les femmes et spécialement dans le domaine des droits humains, mais aussi de partager les meilleures pratiques pour consolider ces acquis”.

La députée revient alors sur l’historique des droits des Femmes en Tunisie, depuis l’indépendance, et fait part de cette lutte qui continue encore aujourd’hui, après les événements de 2011. 

“Je veux partager avec vous deux bonnes pratiques et deux lois que vous pouvez appliquer dans vos pays. L’année dernière, nous avons voté une loi contre la violence à l’égard des femmes, qui inclut également la discrimination économique et politique. Nous avons également une loi électorale, qui impose la parité sur les listes électorales, ce qui renforce la présence des femmes au parlement”.

Mais tout n’est pas encore parfait, ce qu’elle explique par la quasi-absence des femmes dans les postes de pouvoir.

La députée tunisienne termine son intervention par une citation “provocatrice” de Françoise Giroud: “La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente”, sous les applaudissements et les rires des parlementaires présentes. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.