ALGÉRIE
22/04/2019 17h:23 CET

La croissance n’a pas décollé en 2018

Getty Editorial

En 2018, la croissance en Algérie a atteint 1,5% contre 1,4% en 2017, a appris lundi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS). Un taux en deçà des prévisions du FMI qui tablait sur une croissance de 2,5 % en 2018. 

Quant au taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) hors hydrocarbures, il a été de 3,4% en 2018, contre 2,2% en 2017, indiquent les données provisoires de l’ONS.

Ce taux de croissance a été essentiellement tiré par les secteurs d’activités de l’agriculture, Bâtiment, Travaux Publics et Hydraulique (BTPH), y compris les services et travaux publics pétroliers (STPP), ainsi que par les services marchands et l’Industrie”, affirme l’ONS

Des secteurs comme l’agriculture, sylviculture et la pêche ont connu un fort un taux de croissance annuel (+6%) contre 1% en 2017.  “Les services marchands dont les Transports, les communications, le Commerce, les Services fournis aux entreprises et aux ménages, ainsi que les Hôtels-Cafés-Restaurants, ont également participé à cette croissance”, relève l’office des statistiques.  

Quant à la croissance du PIB hors hydrocarbures, elle a été essentiellement tirée par les secteurs du Bâtiment,  des Travaux publics et hydraulique, les services marchands, l’industrie et l’agriculture. D’autres secteurs ont également participé à cette performance de la croissance économique hors hydrocarbures. Il s’agit des secteurs, respectivement, de l’Industrie (+4,3%), de l’agriculture, sylviculture et pêche (+4,1%) et des Services non marchands (+1,6%), détaille l’Office.