ALGÉRIE
19/06/2019 17h:25 CET | Actualisé 19/06/2019 17h:26 CET

Autoroute Est-Ouest: la Cour suprême ordonne le réexamen de l’affaire

Liberation.fr

La Cour suprême a ordonné le réexamen de l’affaire de l’autoroute Est-Ouest, rapportent plusieurs médias.

Des peines de prison ferme allant de 10 ans à l’acquittement avaient été prononcées le 7 mai 2015 contre 22 personnes morales et physiques dont des sociétés étrangères impliquées dans l’affaire de “l’autoroute Est-Ouest” par le tribunal criminel d’Alger.

Le président du tribunal criminel d’Alger avait aussi ordonné la saisie de tous les biens mobiliers, immobiliers et comptes bancaires de Chani Medjdoub, propriétaire d’un cabinet conseil au Luxembourg ainsi que Khelladi Mohamed, ex-directeur des nouveaux programmes de l’autoroute, condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

L’affaire portait sur des faits de corruption et octroi de commissions dans la passation de marchés publics pour la réalisation du projet autoroutier “est-ouest”, sur 1216 km.

Initialement, le projet de l’autoroute est-ouest avait bénéficié d’une enveloppe globale de six (6) milliards de dollars environ. De réévaluations en réévaluations, avec d’importants retards dans la livraison des sections du projet, l’enveloppe financière avait atteint les 11 milliards de dollars en 2011-2012.