TUNISIE
26/06/2018 18h:31 CET

La Cour Suprême des États-Unis valide le décret anti-immigration initié par Donald Trump

Immédiatement, Donald Trump a salué cette nouvelle sur Twitter, d’un “wow!” enthousiaste.

NICHOLAS KAMM via Getty Images

ÉTATS-UNIS - Donald Trump se frotte les mains. La Cour suprême des Etats-Unis a validé ce mardi 26 juin le décret anti-immigration, offrant une victoire définitive au président américain à l’issue d’une âpre bataille judiciaire autour de cette mesure extrêmement controversée.

La décision, prise à la majorité de cinq juges contre quatre, valide donc ce décret.

Celui-ci interdit l’accès au territoire américain, de façon permanente, aux ressortissants de six pays à savoir le Yémen, la Libye, la Syrie, la Somalie, l’Iran et la Corée du Nord.

Immédiatement, Donald Trump a salué cette nouvelle sur Twitter, d’un “wow!” enthousiaste.

 

C’est une “fantastique victoire” pour le peuple américain après “des mois d’hystérie” de la part des médias et des démocrates, s’est réjoui le chef d’État. “Tant que je serai président, je défendrai la souveraineté et la sécurité du peuple américain et je me battrai pour un système d’immigration au service de l’intérêt national des Etats-Unis et de ses citoyens”, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Selon l’arrêt rendu par la Cour suprême américaine, le président américain n’a fait qu’user de ses prérogatives en matière d’immigration.

Cet article a été en partie adaptée d’un précédent article publié sur le HuffPost France.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.