TUNISIE
27/09/2018 21h:01 CET | Actualisé 27/09/2018 21h:28 CET

La consommation d'alcool dans le monde et en Tunisie, en chiffres

Les chiffres se rapprochent pour les pays nord-africains

Wavebreakmedia via Getty Images

Le rapport de l’OMS révèle les chiffres liés à la consommation d’alcool de par le monde. 

La page 243 du rapport résume la situation en Tunisie. Il y est indiqué que les hommes tunisiens ont consommé 3,6 litres d’alcool par personne en 2016, contre 2.7 litres en 2010. Les femmes ont bu en moyenne 0.2 litre pendant l’année 2016, de même que pour 2010.

Toujours en Tunisie, 85,5% des hommes ont affirmé n’avoir jamais bu d’alcool contre 96,8% des femmes.

91,1% des hommes tunisiens ont déclaré ne pas avoir touché aux boissons alcoolisées depuis un an au moins, contre 98,4% pour les femmes.

Pour les buveurs, c’est la bière qu’ils préfèrent, loin devant, à 72%. Le vin se place au deuxième rang (24%), viennent ensuite les liqueurs et les autres types de boissons.

L’Afrique du Nord s’abstient

Les chiffres se rapprochent pour les pays nord-africains. Au Maroc, 91,6% des hommes ont déclaré n’avoir jamais touché à l’alcool, 97,4% pour les femmes. 

90,1% des Algériens ont déclaré n’avoir jamais consommé d’alcool, contre 97% pour les Algériennes.

Quant aux taux d’abstinence dans ces deux pays, pour les hommes comme pour les femmes, dépassent les 95%. 

Cette abstinence est une tendance mondiale, d’après le rapport, qui souligne que la majorité des personnes de par le monde n’ont pas touché à l’alcool dans les 12 derniers mois. 

L’alcool dans le monde

Le rapport indique en effet que plus de 57% de la population mondiale, âgée de plus de 15 ans, n’ont pas touché aux boissons alcoolisées durant les 12 derniers mois. 

http://appswhoint

Les buveurs sont estimés à 2.3 milliards environ, dans la moitié se concentrent sur trois régions: l’Amérique, l’Europe et le Pacifique occidental. 

Le rapport montre des similitudes dans les tendances mondiales, comme le fait qu’il y a plus d’hommes qui consomment l’alcool que des femmes, et si elles consomment, elles boivent moins que les hommes. 

Le rapport ne cesse de rappeler les danger liés à l’alcool, maladies et accidents causés par une consommation excessive et irresponsable des boissons. 

L’alcool est responsable de 7.2% de la mortalité prématurée dans le monde en 2016. Les jeunes entre 20 et 39 ans sont les plus affectés, avec 13.5% des morts causées par l’alcool. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.