MAROC
09/10/2018 16h:08 CET

La compagnie de production de Jamel Debbouze annule deux spectacles à Casablanca

Mais promet de nouvelles dates au Maroc.

Laurent Viteur via Getty Images

SPECTACLE - Mauvaise nouvelle pour les fans de l’humoriste franco-marocain. La société de production de Jamel Debbouze, Kissman Production, a annoncé l’annulation des dates marocaines de l’humoriste, qui devait se produire les 19 et 20 octobre à Casablanca pour présenter son dernier spectacle, “Maintenant ou Jamel”, toujours inédit au Maroc. 

Kissman production affirme que cette annulation est due à la rupture du contrat la liant à la société Radio Planet, en charge de la diffusion et de l’organisation du spectacle. Les équipes de Kissman les accusent notamment de “violer de façon flagrante ses obligations essentielles au titre de manquements graves au contrat et a également manqué aux règles élémentaires de la déontologie”, sans préciser toutefois la nature de ces manquements. 

“Kissman Maroc Production, après avoir en vain tenté de trouver un accord satisfaisant avec la société Radio Planet dans l’unique dessein de satisfaire le public marocain, n’a malheureusement pas d’autres choix que d’annuler le spectacle prévu à Casablanca les 19 et 20 octobre prochains et se réserve toute voie de droit à même de préserver ses intérêts légitimes”, poursuot le communiqué de la société de production.

Contre-attaque de Radio Planet

Des accusations que le diffuseur, Radio Planet, réfute complètement. “La société en charge de la diffusion rejette en bloc ces accusations graves
qui portent atteinte à son image et qui ne reposent sur aucun fondement”, affirment le diffuseur dans un communiqué. “Nous sommes surpris et consternés par cette annonce d’annulation de la part de Jamel Debbouze, un artiste pour lequel nous avons beaucoup de respect et de considération”, poursuit le document. 

“Nous avons appris cette annulation hier soir par voie de communiqué de presse”, explique au HuffPost Maroc une source proche de Radio Planet. Pour ce dernier, cette annulation met la société dans une situation financière “très délicate”. “C’est un investissement de plus de 5 millions de dirhams, pas seulement à Casablanca mais aussi à Dubaï et Beyrouth où les spectacles ont aussi été annulés”, poursuit notre source. 

Cette dernière affirme à notre rédaction que la société a également reçu une mise en demeure de Kissman Production, le 28 septembre dernier, au sujet de l’utilisation d’images de l’artiste “sans autorisation”. “Nous avons reçue cette mise en demeure vendredi et avons répondu dès lundi pour indiquer qu’aucune image de l’artiste n’a été diffusée puisqu’aucune campagne n’a été lancée”, se défend la société de production.

Radio Planet affirme étudier “tous les recours pour faire rétablir nos droits”, n’excluant pas l’option juridique. 

Les fans malheureux de l’artistes pourront eux réclamer un remboursement de leurs billets. Ou attendre “l’annonce de nouvelles dates
qui seront communiquées très prochainement”, comme le souligne le communiqué de Kissman Maroc Production.