ALGÉRIE
01/10/2019 11h:27 CET

La Chine fête ses 70 ans en étalant sa puissance de feu

SIPA USA/PA Images
China's self-made weapons, vehicles and planes are shown during the military parade of the celebration ceremony of 70th anniversary of PRC's founding in Beijing, China, 1 October 2019.

La République populaire de Chine fête ses 70 ans ce mardi 1 octobre 2019. C’est l’anniversaire également de la création du PRC, Parti communiste chinois.  Elle se rappelle de l’acte historique de Mao Tsé-toung qui, le 1 octobre 1949, réussissait à réunifier la Chine en déclarant à partir des balcons de la Cité interdite, à Pékin, que les Chinois se sont levés. Le pays sortait d’une guerre civile qui a fait plus de six millions de morts et d’une autre guerre menée contre les japonais. A Tianamen, l’emblématique place de Pékin, les célébrations ont commencé avec 70 tirs de canon d’honneur, suivi d’un grand défilé militaire et “d’une parade du peuple” avec la participation de 100.000 personnes accompagné d’un orchestre militaire composé de 1500 musiciens et d’une chorale formée de 3000 chanteurs.


Et, pour la première fois, deux femmes portant le grade de général ont conduit une troupe de soldates lors du défilé. L’avenue de “La paix éternelle”, qui traverse Pékin, a été fermée sur plus de dix kilomètres pour les besoins de la parade. Selon les médias chinois, plus de 15.000 soldats ont participé à la parade militaire.  “Rien ne peut ébranler les fondations de notre grande nation. Rien ne peut empêcher la nation et le peuple chinois d’aller de l’avant”, a déclaré le président Xi Jinping, en début de cérémonie. Un discours offensif qui semble cibler les Etats Unis entrés “en guerre commerciale” ouverte contre la Chine.

Missiles balistiques, bombardiers et avions furtifs

Des armes ont été exhibées pour la première fois comme les missiles balistiques mer-sol Ju Lang 2, le système aérien à longue portée HQ 6, les missiles nucléaires Dongfeng 26 (DF26), les avions furtifs J20 (5ème génération), les missiles intercontinentaux DF 41 (qui peuvent porter plusieurs têtes nucléaires et voler à une vitesse 25 fois supérieure à celle du son avec une portée de 14.000 km), les bombardiers stratégiques H6N (qui peuvent transporter des charges atomiques), les missiles de croisière DF100 (anti porte-avions) et les missiles DF17 qui, selon les spécialistes, sont difficiles intercepter en raison de sa capacité à changer sa trajectoire et de relâcher un planeur hypersonique. Lors d’un défilé, des drones de dernière génération ont été montrés pour la première fois comme le WZ 8, qui a une vitesse supersonique de presque 4000 km/h, et le GJ11, un drone furtif capable d’embarquer des missiles. L’armée chinoise est la plus grande armée du monde avec deux millions de soldats. En 2018, le budget militaire chinois était de 250 milliards de dollars, le deuxième après celui des Etats Unis.