TUNISIE
02/05/2019 10h:21 CET

La chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi lauréate du "Special Recognition Award" du Kahlil Gibran Spirit of Humanity Awards 2019

Cette cérémonie récompense chaque année des personnalités et des organisations dont “le travail incarne (...) l’inclusion, la coopération et la promotion d’une plus grande compréhension entre le communautés aux États-Unis et à travers le monde”.

Jack Vartoogian/Getty Images via Getty Images

La chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi recevra, jeudi, le “Special Recognition Award” dans le cadre du Kahlil Gibran Spirit of Humanity Awards 2019.

Le “Kahlil Gibran Spirit of Humanity Awards” récompense chaque année des personnalités et des organisations dont “le travail incarne les valeurs du poètes à savoir l’inclusion, la coopération et la promotion d’une plus grande compréhension entre le communautés aux États-Unis et à travers le monde”.

 

“Cette année, nous rendons hommage à Emel en reconnaissance du formidable impact que sa musique a eu sur la vie des gens du monde entier. Nous cherchons à souligner le rôle qu’elle a joué dans la transformation des perceptions, non seulement dans la période qui a précédé le Printemps arabe, mais tout au long de sa carrière musicale” indique l’Arab American Institute, qui gère et organise la cérémonie du “Kahlil Gibran Spirit of Humanity Awards”.

L’auteure compositrice et interprète tunisienne jouit d’une renommée internationale et continue d’enchainer les apparitions sur les scènes étrangères après une année 2018 chargée entre l’Australie, la France et l’Italie, et diverses autres prestations dans différents pays.

À travers son style, mêlant notamment les sons rock, oriental et plus récemment électro, Emel Mathlouthi revendique diverses influences comme Bob Dylan, Marcel Khalifa, Joan Baez ou encore Cheikh Imam.

Affirmée comme l’une des voix les plus sollicitées de la scène arabophone de ces dernières années, Emel Mathlouthi se fait connaître grâce à la chanson “Kelmti Horra” (Ma Parole est libre) devenue l’hymne de la révolution de 2011 et réinterprétée en 2015, lors de la cérémonie du Prix Nobel de la Paix. Elle sort son premier album éponyme en 2012 et son dernier disque “Ensen” au début de l’année 2017.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.