MAROC
22/01/2019 11h:30 CET

La bibliothèque des enfants de la médina à Fès: une porte ouverte sur le monde

Aujourd'hui, la bibliothèque reçoit plus de 1.200 visites par mois.

Medina Children's Library

CULTURE - Du 17 au 20 janvier, Fès accueillait les rencontres artistiques internationales “Fez Gathering”. Pour cette 4ème édition, le créateur de l’événement, le photographe Omar Chennafi, a choisi d’ouvrir le débat sur la responsabilité sociale dans l’art. Au programme: workshop et conférences entre artistes venus du monde entier. Le 18 janvier, le Riad Alif hébergeait une réflexion sur le thème de l’éducation dans le monde de l’art. Dans le panel, l’écrivaine et photographe Suzanna Clarke, auteure de l’ouvrage “A House in Fez”, a présenté un projet culturel né il y a quatre ans dans la capitale spirituelle. 

Dans les rues étroites de la médina de Fès, une porte colorée attire l’attention. Sur la pancarte installée au-dessus, on peut lire une inscription en arabe, français et anglais: La bibliothèque des enfants de la médina. Ouvert en 2015, ce lieu est un véritable pont culturel, qui encourage les enfants de la médina à lire, aimer la lecture ”et explorer le monde au travers des livres”.

Le projet a mûri au coeur d’un groupe d’amis. “Nous faisions des promenades matinales régulières ensemble. Nous avons parlé de l’importance des bibliothèques dans notre enfance. Cathy Bellafronto (gérante du Riad Laaroussa à Fès, ndlr) a eu l’idée d’en créer une pour les enfants de la médina de Fès”, raconte au HuffPost Maroc Suzanna Clarke.

Soutenu par la communauté locale, le petit groupe trouve l’espace pour s’installer et fait don des premiers livres qui seront disponibles dans la bibliothèque. Elle ouvre ses portes dès le mois de janvier 2015.

Medina Children's Library

Plus de 3.000 visites les trois premiers mois 

Au début, certains sont sceptiques. Y a-t-il réellement une culture de la lecture dans la médina et chez les enfants fassis? En 2016, une étude montrait que les Marocains consacraient seulement 10 minutes par jour en moyenne à la lecture. Et jamais un tel projet n’avait ouvert ses portes à Fès. Il y a bien une bibliothèque publique dans la ville nouvelle et une petite bibliothèque dans le quartier Batha de la médina. Mais elles sont toutes deux destinées principalement aux adultes. 

Le lancement a fait taire ceux qui n’y croyaient pas. Pendant les trois premiers mois, la bibliothèque des enfants de la médina enregistre 3.000 visites. “Nous avons été ravis de l’enthousiasme des enfants de la région et de leurs parents”, souligne Suzanna Clarke. Aujourd’hui, l’espace accueille environ 35 enfants par jour et 50 enfants chaque jour de week-end. “Nous avons en moyenne 1.200 visites par mois. Celles-ci incluent des visites de classes d’écoles locales”, précise l’écrivaine qui est également responsable de la maison d’hôte Dar Malika. 

Les enfants sont ravis de se retrouver dans ce lieu, comme en témoigne sur le site de la bibliothèque Lamiae, lectrice du mois. “Quand je viens à la bibliothèque, je sens que je suis entrée dans un palais des belles histoires. La bibliothèque a rendu les choses meilleures, parce que nous apprenons plus à lire et à écrire. Lorsque je lis un livre, je suis heureuse parce que je sens que je fais partie de l’histoire”.

Ateliers lectures et artistiques

En 4 ans, la collection de livres s’est enrichie. Elle compte désormais près de 2.730 livres. Environ 1.280 en arabe, 1.020 en français et 430 en anglais. “Nous avons des livres sur une grande variété de sujets, de la science à l’Histoire en passant par les histoires. La bibliothèque est laïque, cependant, nous veillons à ce que les livres sur nos étagères reflètent la culture et les valeurs marocaines”, précise Suzanna Clarke. 

Les enfants sont libres de venir à la bibliothèque quand ils le souhaitent. Elle est ouverte 7 jours sur 7 entre 10 heures et 19 heures. “Ils peuvent venir à la bibliothèque, s’asseoir et lire un livre. S’ils souhaitent en emprunter un, ils peuvent devenir membre de la bibliothèque pour un coût de 10 dirhams par an. Ils peuvent ensuite rapporter un livre chez eux pendant deux semaines et le rapporter pour l’échanger”.

Medina Children's Library

Les trois bibliothécaires professionnels et l’équipe de bénévoles qui les assistent proposent également des séances de lecture quotidiennes. Mais le projet de la bibliothèque des enfants de la médina ne s’arrêtent pas qu’aux livres. “Nous proposons une grande variété d’ateliers pour donner aux enfants une variété d’expériences culturelles”, précise Suzanna Clarke. Ateliers d’art, d’écriture et de chant, de cuisine marocaine et même une pièce de théâtre en arabe sont proposés aux enfants. 

“Nous emmenons également les enfants dans des lieux d’intérêt historique et culturel de la médina qu’ils n’ont peut-être pas visités, tels que les Tombeaux Mérénides, Jnan Sbil et l’American Fondouk (hôpital des chevaux, des mulets et des ânes)”.

Un projet d’agrandissement

La bibliothèque des enfants de la médina à Fès a pu se développer grâce à la supervision de l’association à but non lucratif qui la gère: l’Association pour les enfants de la médina de Fès, qui regroupe des Marocains locaux et des résidents étrangers. Les dons privés de visiteurs et d’entreprises locale et ceux reçus sur le site ont également contribué à son rayonnement. “Tous les fonds que nous recevons vont au maintien et au développement de la bibliothèque”, précise l’écrivaine.

Ils pourront également permettre de passer à une nouvelle étape. Aujourd’hui, la bibliothèque cherche à s’agrandir pour pouvoir accueillir plus d’enfants. “Nous recherchons un plus grand espace dans la même zone de la médina pour pouvoir aider davantage d’enfants”, souligne Suzanna. En attendant, si vous souhaitez faire dons de livres, vous pouvez vous rapprocher de la bibliothécaire en chef, Samia Bachraoui, pour connaître les besoins de la collection déjà riche. Des dons qui contribueront à l’épanouissement des enfants de la médina.