11/03/2019 17h:31 CET | Actualisé 11/03/2019 17h:31 CET

La BEI prête 80 millions d’euros à Autoroutes du Maroc pour décongestionner le Grand Casablanca

Bientôt la fin des bouchons?

GETTY IMAGES

ÉCONOMIE - En finira-t-on bientôt avec les bouchons à Casablanca? C’est en tout cas le souhait de la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), qui a signé lundi 11 mars un accord de financement avec la Banque européenne d’investissement (BEI).

Cette dernière prêtera 80 millions d’euros (environ 865 millions de dirhams) à ADM pour financer les travaux de triplement de l’autoroute de Casablanca sur 57,5 kilomètres. Le projet vise à décongestionner la circulation du Grand Casablanca, améliorer les conditions de transport, développer la mobilité et renforcer la sécurité routière au Maroc, précisent la BEI et ADM dans un communiqué conjoint.

Dans le détail, ce financement permettra le triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid sur 25,8 kilomètres et la construction de l’autoroute de contournement de Casablanca sur 31,7 kilomètres. “Ce projet rentre dans le cadre du ‘Schéma d’armature autoroutier national’ qui vise le développement du réseau routier du Royaume”, soulignent l’institution financière européenne et la société nationale.

“Ce prêt répond à la volonté de l’Europe d’accompagner le développement de l’infrastructure marocaine. Il contribuera à améliorer directement la mobilité et la qualité de vie dans une grande ville comme Casablanca”, a déclaré Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, dans le communiqué.

Ce projet permettra également “d’améliorer la fluidité du trafic et de renforcer la sécurité des usagers”, a fait valoir Anouar Benazzouz, directeur général de ADM.

Depuis 2007, la BEI a consacré près de 5 milliards d’euros d’investissements à la mise en œuvre de nouveaux projets au Maroc dans divers domaines, rappelle le communiqué. “Le royaume est le deuxième plus important bénéficiaire des financements de la BEI parmi les pays voisins du sud de l’Europe, avec 25% des investissements totaux de la banque dans la région”, souligne la même source.