ALGÉRIE
26/04/2018 15h:04 CET

La baisse des ventes des PC s’est accompagnée d’une hausse des prix

Les ventes mondiales de PC ont diminué de 1,4% au premier trimestre de 2018.

GREG WOOD via Getty Images
Clavier d'ordinateur.

Les ventes mondiales de PC ont diminué de 1,4% au premier trimestre de 2018, soit un volume global passant à 61,7 millions d’unités contre 52,6 millions d’unités un an plus tôt, selon les récents chiffres de Gartner. Cette baisse s’est accompagnée d’une hausse des prix, indique la même source.

Les expéditions mondiales de PC ont totalisé 61,7 millions d’unités au premier trimestre de 2018, soit une baisse de 1,4% par rapport au premier trimestre 2017, selon les résultats préliminaires de Gartner. Le marché des PC enregistre ainsi un 14e trimestre consécutif de baisse depuis le deuxième trimestre de 2012.

La baisse des ventes dans la région Asie-Pacifique et aux États-Unis a pesé lourd sur la croissance mondiale des expéditions de PC malgré la hausse des ventes, souvent très modestes, dans d’autres régions du globe. “Au premier trimestre de 2018, les expéditions de PC en Asie/Pacifique ont diminué de 3,9% par rapport à la même période de l’an dernier, tandis que les expéditions aux États-Unis ont diminué de 2,9%”, indique une étude de Gartner. Dans ce décompte, sont concernées toutes plateformes de PC de bureau et portables, ainsi que Surface de Microsoft, sauf les iPad d’Apple et les Chromebook de Google.

“Le principal facteur de la baisse est venu de la Chine, où les livraisons ont baissé de 5,7% par rapport à l’année dernière”, selon un analyste chez Gartner. En Chine, la baisse de ventes de PC a été motivé, selon la même source, par le fait que “certaines grandes entreprises publiques ont reporté de nouveaux achats ou mises à niveau” de leurs parcs d’ordinateurs de bureau ou de laptops.

“Dans le même temps, les fournisseurs ont été prudents dans le stockage en raison de la sortie prochaine de nouveaux modèles de processeurs de huitième génération d’Intel, prévus au deuxième trimestre de 2018”, affirme Gartner.

Asus et Acer en forte baisse

Les trois principaux fournisseurs de PC (Windows), à savoir HP, Lenovo et Dell, ont représenté 56,9% des expéditions mondiales de PC au premier trimestre de 2018, comparativement à 54,5% au premier trimestre de 2017. Parmi les six premiers fournisseurs mondiaux, Dell a enregistré le plus fort taux de croissance avec une augmentation de 6,5% de ses expéditions.

Cependant, en terme de volume des ventes d’ordinateurs personnels, c’est HP qui arrive en tête avec 12,85 millions d’unités, soit une hausse de 2,8% au premier trimestre de 2018 par rapport à la même période l’an dernier. Impacté par la faible demande aux Etats-Unis, qui représente généralement le tiers de ses expéditions totales, HP a quand même réalisé une croissance à deux chiffres en région EMEA (Europe Middle East & Africa).

Numéro deux au classement des vents, avec 12,34 millions d’unités (+0,3% par rapport au 1er trimestre 2017), “Lenovo a enregistré une croissance de 6% en EMEA et une croissance à deux chiffres en Amérique latine. Cependant, en Asie/Pacifique (son plus grand marché), ses expéditions de PC ont diminué de 4%”.

A la 3r place, Dell a enregistré de “bonnes performances” au premier trimestre 2018 (9,88 millions d’unités vendues contre 9,2 millions d’unités un an plus tôt) avec “une augmentation à deux chiffres des expéditions en EMEA, Amérique du Nord et Amérique latine”, sauf en Asie/Pacifique.

Avec 4,26 millions de Mac (desktop et portables) expédiés, Apple arrive en 4e place mondiale enregistrant une progression de 1,5% par rapport aux ventes réalisées au 1er trimestre 2017.

Au 1er trimestre 2018, les fabricants de PC Asus et Acer enregistrent des baissent respectives des expéditions de 12,5% et de 8,6% par rapport à la même période de 2017. Asus a vendu 3,9 millions d’unités contre 4,46 au 1er trimestre 2017. Durant la même période de comparaison, Acer a expédié 3,828 millions d’unités, contre 4,2 millions d’unités un an plus tôt.

Hausse des prix

La baisse des ventes s’est accompagnée par la hausse des prix de vente moyens des PC. “Compte tenu de la décélération du marché des smartphones et de l’incertitude quant à la demande de remplacement de PC, les sociétés de composants restent prudentes quant à l’expansion de leurs capacités de production. Par conséquent, les pénuries persistantes de composants et une nomenclature croissante continuent de créer un environnement propice à la hausse des prix”, explique l’étude de Gartner.

“Contrairement aux autres pics de prix liés aux DRAM, les fournisseurs de PC ne réagissent pas en réduisant le contenu des DRAM, mais ont plutôt répercuté l’augmentation des coûts sur les consommateurs”, selon un expert de Gartner. ” Avec moins de gens qui achètent de nouvelles machines, les fabricants doivent obtenir la marge bénéficiaire la plus élevée dans chaque vente et, pour ce faire, ils augmentent les arguments de vente et se concentrent sur l’expérience client ou la perception de la valeur”, ajoute l’étude.