05/04/2019 14h:40 CET | Actualisé 05/04/2019 14h:40 CET

La 4e édition de Smart City Expo de Casablanca placée sous le signe de l'intelligence artificielle

Objectif: démystifier la thématique de l’intelligence artificielle pour développer la capitale économique.

anass bachar via Getty Images

TECH - Smart City Expo revient à Casablanca les 17 et 18 avril prochain pour une quatrième édition autour de l’intelligence artificielle (IA), une thématique plus que jamais d’actualité à l’ère de la digitalisation de nos sociétés. Deux jours durant, une pléiade d’experts vont mettre en avant le potentiel de l’IA et ce qu’elle peut apporter aux citoyens de la capitale économique du pays, notamment les nouvelles opportunités d’innovations et de nouveaux métiers liés à l’écosystème Smart City Casablancais. 

Un écosystème avec toutes ses composantes institutionnelles, socio-économiques, universitaires et société civile, ont précisé les organisateurs lors d’une conférence de presse au Hyatt Regency ce jeudi 4 avril. Hub africain de la ville intelligente et inclusive, l’événement Smart City Expo à Casablanca s’est imposé, au fil des années, comme un rendez-vous “incontournable” qui réunit des milliers de participants et une centaine d’intervenants. 

Pour cette édition, l’événement abordera un objectif commun à toutes les villes intelligentes: mettre l’innovation, sous toutes ses formes, au service du citoyen pour créer, aujourd’hui, la ville de demain. “Et si l’intelligence artificielle s’annonce comme l’un des éléments clés du futur développement urbain, quelles seront ses réelles applications sur le terrain?”, se posent comme problématique les différents membres de l’organisation. Ainsi, les experts et les spécialistes se pencheront sur d’autres sujets d’actualité, à l’occasion des débats, conférences et tables rondes prévus, comme l’IA et la co-construction d’une ville Smart, l’accélération de la transformation digitale à travers les outils économiques et juridiques, la résilience urbaine ainsi que la durabilité territoriale, renforcées par l’IA.

Avec plus de 4,5 millions d’habitants, Casablanca locomotive de l’économie nationale et pôle d’attraction du pays, enregistre actuellement de nombreuses transformations et ambitionne de devenir un hub financier international connecté et inclusif mais également un espace attractif de vie, de prospérité et de divertissement. Cependant, l’intelligence artificielle pourra-t-elle répondre aux nombreux objectifs du Plan de Développement du Grand Casablanca 2015-2020, voulu par le roi Mohammed VI et auquel s’attèlent plusieurs élus, citoyens et administrations publiques?

Si tous les secteurs appréhendés par les politiques publiques peuvent entrer dans les domaines d’application de l’intelligence artificielle, la démarche, en elle-même, a d’abord besoin d’intelligence collective, indique Smart City Expo. Basée essentiellement sur la collecte et l’analyse de données, l’IA pose plusieurs questions d’ordre éthique, réglementaire, politique ou sociétale. 

Bangkok ville modèle

À l’honneur cette année, la capitale thaïlandaise de Bangkok, et ce dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération signé en 2016 entre le Maroc et l’ASEAN (une organisation politique, économique et culturelle regroupant dix pays de l’Asie du Sud-Est, actuellement présidée par la Thaïlande) et la candidature du royaume pour l’obtention du Statut de “Sectoral Dialogue Partner”.

Le choix de cette mégalopole sud-asiatique n’est d’ailleurs pas un hasard puisqu’en quelques années, la ville s’est considérablement développée en faisant face à d’importants défis environnementaux et démographiques. Sa position géographique stratégique, ses solides infrastructures et sa jeunesse consciente des enjeux du nouveau millénaire constituent, entre autres, les atouts de cette ville qui a initié un plan de développement 2013-2032 visant à la transformer en “une ville durable et agréable à vivre pour ses habitants”, ont souligné les organisateurs de Smart City Expo. 

Quatre ans après son lancement, Smart City Expo Casablanca s’est transformée en une plateforme d’échange et de débat, où représentants de villes, institutions, centres de recherche, universités, leaders d’opinion, experts et principaux décideurs de grandes entreprises présenteront des solutions et des projets novateurs. L’innovation citoyenne et les technologies civiques, la ville inclusive et collaborative, la planification stratégique et le développement durable et la gouvernance et les finances seront entre autres abordés. 

La société civile sera également partie prenante de l’événement. Avec un concept qui lui est propre, en complément du congrès et du salon, Smart City Africa Casablanca donnera lieu, à travers Smart City Connect, à un Créathon, doublé d’un Hackathon, pour inviter les acteurs numériques à inventer de nouvelles solutions répondant aux enjeux de la ville inclusive et durable. Une exposition virtuelle et des projections de films auront lieu sur la place des Nations Unies, du 17 au 19 avril.