ALGÉRIE
26/05/2019 11h:30 CET

L’UE veut renforcer son partenariat avec l’Algérie

Salim Mesbah

L’état des relations entre l’Algérie et l’union européenne et les perspectives de développement depuis le départ du président Bouteflika?  Pour Mickael Köhler, directeur de la politique du voisinage avec les pays du sud “les relations avec l’Algérie ne sont jamais simples”. En cause, l’approche algérienne dans son partenariat avec l’UE.

“Les algériens nous disaient “nous voulons établir un partenariat avec vous mais pas à la manière européenne”, explique Mickael Köhler, lors d’une rencontre avec des journalistes de la rive sud à Bruxelles.

Conséquences de cette politique: les subventions de l’Union Européenne allouées à l’Algérie tournent autour de 40 millions d’euros par an, alors qu’elles sont de 300 millions pour la Tunisie qui ne compte qu’un quart de la population algérienne.

Autre rappel formulé par le directeur de la politique de voisinage avec les pays du sud sur l’Algérie: la règle 51/49 pour les investisseurs étrangers et la décision algérienne de ne pas associer son économie à celle de la région. Une décision qui pénalise l’Algérie, puisque les pays qui se sont rapprochés de l’UE ont connu les plus fortes croissances, ces vingt dernières années.

Au sein de l’UE on suit avec attention la situation en Algérie depuis le début des manifestations populaires. Une révolution pacifique qui impressionne Mickael Köhler car c’est une “révolution civilisée”. Tout en se disant “confiant” en l’avenir de l’Algérie, il s’attend à ce que “le pays rencontre des difficultés propres aux transitions à l’image de la Tunisie ou en Pologne,” a affirmé M Köhler.

Comment l’UE compte accompagnée la transition algérienne? pour le directeur Kohler il faut écouter les demandes sociales et civiles, comme cela est le cas avec les autres pays du sud “avec les pays du sud nous travaillons aussi avec les sociétés civiles. Et cela inclut le sens large de la société civile. Cela va des syndicats, aux organisations humanitaires.”, a souligné M Köhler.