ALGÉRIE
08/05/2019 14h:11 CET

L’UE menace l’Iran de sanctions

The Indian Express

L’Union européenne pourrait envisager des sanctions contre l’Iran si ce dernier suspendait certains de ses engagements de l’accord nucléaire signé en 2015. Cela fait partie des choses qui seront examinées. Si ces engagements n’étaient pas respectés, naturellement cette question serait posée”, a affirmé la ministre française des Armées, Florence Parly, sur une télé française.

La réaction européenne intervient après l’annonce par Téhéran de cesser de limiter ses réserves d’eau lourde et d’uranium enrichi. L’Iran a pris cette décision en réaction au retrait des Etats-Unis de ce pacte il y a un an et à la réintroduction des sanctions visant à étouffer l’économie iranienne.

Si l’UE regrette la décision américaine de ne pas proroger les dérogations concernant le commerce de pétrole avec l’Iran, exprimant leur “regret et préoccupation’, elle ne souhaite pas voir l’Iran réagir et annoncer des actions qui seraient des violations de l’accord nucléaire.

Vendredi, les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles “restrictions” au programme nucléaire civil iranien pour renforcer sa “pression maximale” contre Téhéran, tout en renouvelant les autorisations pour trois projets en cours dans le cadre de l’accord de 2015, dont Washington s’est retirée sur décision de Donald Trump.

“A compter du 4 mai, toute assistance pour étendre la centrale nucléaire de Bouchehr au-delà de son réacteur existant”, construit par la Russie, “sera passible de sanctions” américaines, a annoncé la porte-parole du département d’Etat américain Morgan Ortagus dans un communiqué