ALGÉRIE
05/09/2019 09h:06 CET | Actualisé 05/09/2019 15h:31 CET

L’agresseur présumé de l’avocate Wassila Boughari, membre du RCD, est en prison

L’agresseur présumé de l’avocate et secrétaire nationale du RCD au mouvement associatif , Wassila Boughari, survenu mardi en son bureau à chlef a été arrêté et placé en détention provisoire.

Un communiqué du parquet à Chlef a indiqué que la présumé agresseur fait l’objet d’un instruction judiciaire ouverte à son encontre pour le “crime de tentative   d’assassinat avec préméditation et les délits de tentative de vol avec violence et agression d’un avocat dans l’exercice de ses fonctions”.

Le communiqué rappelle que les services de sécurité de la wilaya de Chlef ont reçu le 2 septembre un “ appel faisant état d’une agression à l’arme blanche contre la Dame Boughari Wassila, avocate près la  Cour, dans son bureau même”.

Les investigations, ajoute le communiqué, “ ont conduit à l’arrestation de l’auteur présumé, qui a été présenté, le 3 septembre 2019, devant le Parquet et une instruction judiciaire a été ouverte à son encontre pour le crime de tentative   d’assassinat avec préméditation et les délits de tentative de vol avec violence et agression d’un avocat dans l’exercice de ses fonctions”

Pour rappel , le RCD a publié mardi, un communiqué dénonçant une  “tentative de meurtre préméditée”. L’individu en question a fait irruption dans le bureau de l’avocat et sans même discuter avec elle l’a attaquée avec un couteau de boucher. 

L’avocate qui s’est défendue “vigoureusement contre son agresseur” mais a reçu des coups d’arme blanche au niveau du cou, des blessures qui ont nécessité la pose de plusieurs points de suture.