MAROC
05/06/2019 13h:23 CET | Actualisé 05/06/2019 14h:25 CET

Kourtney Kardashian organise un dîner de l'Aïd "Moroccan Vibes" pour French Montana

La starlette américaine a mis les petits plats dans les grands (et même cuisiné marocain) pour le rappeur.

Jeff Kravitz via Getty Images

CÉLÉBRATION - Le mois de Ramadan touche à sa fin et les festivités de l’Aïd Al Fitr prennent part un peu partout dans le monde. Et les célébrités ne dérogent pas à la règle. Aux États-Unis, le rappeur marocain French Montana a eu le droit à un dîner de l’Aïd très “Moroccan Vibes” (ambiance marocaine, ndlr) organisé par son amie la star américaine de la télé-réalité, Kourtney Kardashian.  

Sur sa story Instagram, Kourtney Kardashian a posté clichés et vidéos de la soirée qu’elle a organisée pour son ami de longue date, French Montana. Dîner intimiste réunissant seulement quelques personnes, plats typiquement marocains et du Moyen-Orient, musique marocaine andalouse en fond, la starlette a mis les petits plats dans les grands pour célébrer, mardi soir, la fin du Ramadan aux États-Unis.

Pour ce qu’elle a appelé sa “Moroccan cooking food night” (soirée cuisine marocaine, ndlr), Kourtney Kardashian a servi un poulet à la marocaine, de l’agneau épicé accompagné de riz comme il est préparé au Moyen-orient, du thé à la menthe et un gâteau de crêpes façon pastilla au lait revisitée.

Instagram/Frenchmontana et kourtneykardash

Toujours sur Instagram, le rappeur a remercié son amie qu’il considère comme une soeur qualifiée de “twin” (jumelle, ndlr), pour le dîner. Très proche de la famille, French Montana est toujours invité en première loge aux célébrations, soirées et fêtes organisées par les Kardashian. 

Voir cette publication sur Instagram

EID MUBARAK WITH MY RATATAA TWIN @kourtneykardash 🤟🏼

Une publication partagée par French Montana (@frenchmontana) le

Très actif sur les réseaux sociaux et ne manquant jamais une occasion de rappeler ses origines marocaines, le rappeur avait joué la carte du Ramadan, récemment, lors de l’annuel et très select Met Gala. 

Avec ce petit clin d’œil au Ramadan, dont la première soirée aux États-Unis et dans plusieurs autres pays coïncidait avec le prestigieux rendez-vous mode, l’artiste né en 1984 à Casablanca s’était affiché arborant un qamis, qui n’est pas sans rappeler la tenue traditionnelle saoudienne, coiffé d’un agal (cercle en corde, généralement de couleur noire, fixée autour de la Ghutrah pour le maintenir en place), ainsi qu’une tunique de la collection Dapper Dan signée Gucci.