MAROC
14/05/2018 17h:30 CET

Koh Lanta: Eddy Guyot, l’agresseur sexuel présumé, a été "relâché sans suite" de garde à vue

Si aucun motif ne permet de maintenir l'accusé en détention, les investigations se poursuivent.

DR
L'émission très prisée par le public audiovisuel français, réalise jusqu'à 2 millions d'euros de recettes publicitaires par épisodes.

SCANDALE - Soupçonné d’agression sexuelle sur le tournage de l’émission Koh-Lanta, Eddy Guyot avait été interpellé ce lundi 14 mai à sa descente d’avion à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et placé directement en garde à vue alors qu’il venait d’être rapatrié en France. Après quatre heures d’interrogatoire dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, le trentenaire accusé d’agression sexuelle par Candide Renard, la fille de l’entraîneur de l’équipe nationale de football marocaine Hervé Renard, a été libéré il y a quelques heures, sans suite. Son avocat, Jérémie Assous, spécialiste dans les affaires médiatiques, a déclaré: “Aucun motif ne permettait de maintenir mon client en garde à vue. Sa version des faits est parfaitement conforme à celle des cinq autres personnes qui étaient dans la hutte avec la plaignante Candide Renard. Aucun de ces cinq témoins ne confirme la version de la plaignante”. 

Les investigations se poursuivent

Une instruction judiciaire avait été ouverte suite à la plainte déposée ce dimanche 13 mai par Candide Renard, dès son retour en France. Plusieurs témoignages d’autres participants à l’émission, recueillis par le magazine people Closer, contredisent les faits avancés par la victime présumée. Toutefois, des sources judiciaires ont confirmé à la rédaction de BFM TV que les investigations se poursuivaient.

Le tournage de la 19e saison de l’émission phare de chaîne française TF1, qui se déroulait jusqu’à cet incident aux îles Fidji, a été annulé par la société de production Aventure Line Productions.