TUNISIE
06/02/2019 12h:58 CET

Kimberose, Hooverphonic, Charlie Winston... Le programme de la 14ème édition de Jazz à Carthage

Une belle programmation à découvrir du 04 au 14 avril 2019.

Jazz à Carthage revient pour sa 14ème édition du 04 au 14 avril prochain avec un programme placé sous le signe de la nouveauté. 

Plusieurs artistes des 4 coins du monde joueront au Pavillon Gammarth, à l’Acropolium, à Alhambra Zéphyr, à l’Institut Français de Tunis et enfin à Ennejma Ezzahra pendant les 10 jours du Festival.

Voici le programme:

04 avril 2019 à l’Alhambra, Zéphyr la Marsa - 19h30: Myriam Toukabri - De Tunis à La Havane et Manuel Hermia & Kheireddine M’kachiche - “Bahdja”-Quintet

Auteure-compositrice et chanteuse, Myriam Toukabri a grandi dans une famille de musicien auprès d’un père jazzman.

Sa musique est un mélange de musique latine, de jazz et de sonorités tunisiennes.

 

Derrière “Bahdja” se cache une rencontre entre le saxophoniste belge Manu Hermia et le violoniste algérien Kheireddine M’Kachiche.

Cette rencontre entre deux mondes que tout semble opposer donne naissance à une sublime musique métissée et universelle.

 

05 avril 2019 à l’Acropolium à 19h30: Duo Fuss/Leichtfried et Amber Omar El Ouaer Quartet

Le duo autrichien composé du pianiste Jörg Leichtfried et du trompettiste Dominik Fuss fait flirter le jazz à des rythmes tantôt classiques, tantôt actuels. Issus chacun d’un mon musical qui lui est propre, l’harmonie des deux artistes donne un résultat mélodieux et profond.

Le pianiste tunisien Omar El Ouaer n’est plus à présenter. Mais pour ce projet, intitulé “Amber”, il s’est entouré de Hermon Meheri à la trompette, de Fabricio-Nicolas Garcia à la contrebasse, de Jean baptiste Pinet à la batterie, de Hédi Fahem à la guitare et de la voix de Yasmine Azaiez pour un résultat détonnant touchant au patrimoine musical tunisien dans un style qui lui est propre, moderne et frais.

 

06 avril 2019 à l’Acropolium à 19h30: Marc Perrenoud Trio et Kokoroko

Marc Perrenoud trio se compose de Marc Perrenoud, lauréat du Chrysler Award 2003 à Montreux Jazz Festival, de Jeremy Bruyère à la basse et de Martin Wangermée à la batterie. Leur musique teintée de blues fait swinger et vous ramènera à l’époque des années folles. 

 

Le groupe britannique Kokoroko est quant à lui composé de 8 membres dont la musique est un mélange de jazz, de musique traditionnelle nigérienne, de funk, de chants et de percussions. “C’est l’une des plus belles découvertes de ces dernières années” assurent les organisateurs de Jazz à Carthage.

 

08 avril 2019 à l’IFT à 20h: Bumcello

Composé de Cyril Atef, le batteur et de Vincent Segal, violoncelliste, Bumcello a près de 20 ans d’existence et livre une musique qui ne ressemble à aucune autre mélangeant tous les styles: pop et rock, punk et funk, soul et metal, boléro et raga, électro et steel drums, world et rap.

 

09 avril 2019 à l’IFT à 20h00: Djam

Ahmed Djamil Ghouli, alias Djam propose une musique entre reggae, gnawi, chaâbi et raï. Aux sonorités africaines, sa musique est une invitation au voyage.

 

10 avril 2019 à la Salle Versailles- Pavillon Indoor à 20h30: Kimberose et El Comite - Collectif Jazz All stars de la Havane

La chanteuse franco-ghanéenne est la star montante de la musique pop-soul française. Sa musique solaire et légère transporte. À découvrir!

 

El Comite - Collectif Jazz All stars de la Havane rassemble la nouvelle génération de musiciens de jazz afro-cubain de La Havane, pour un all-stars exceptionnel! C’est le pianiste Harold López-Nussa qui réunit cette armada cubaine à l’énergie communicative, qui va vous enivrer avec le groove de la Havane.

 

11 avril 2019 à la salle Versailles-Pavillon Indoor à 20h30: Mario Biondi et Sly Johnson

Mario Biondi est un chanteur de jazz italien à la voix suave et sensuelle.

Sa voix incroyable est considérée comme l’une des voix les plus puissantes et les plus intenses de la soul actuelle. Sa musique mélange soul, jazz et pop sur des airs groovy.

 

Sly Johnson est un rappeur français, ancien membre du groupe Saïan Supa Crew qui avait fait un carton avec son titre “Angela”. Depuis, le jeune homme a fait une carrière solo tournant autour du hip-hop, du funk, du R&B et du jazz. “Vous ne ressortirez pas indemne de cette rencontre” préviennent les organisateurs.


12 avril 2019 à la salle Versailles-Pavillon Indoor à 20h30: The Roosvelt Collier Band et Jowee Omicil

La voix douce de Roosvelt Collier ne doit pas vous berner. Derrière se cache un timbre impressionnant capable de vous donner des frissons. Attention: sa joie sur scène est contagieuse.

 

La musique de Jowee Omicil est quant à elle difficile à décrire mélangeant rythmes afro-caribéens, du Bach et du Mozart et des mélodies créoles. Bref un style de jazz bien particulier.

 

13 avril 2019 à la salle Versailles-Pavillon Indoor à 20h30: Hooverphonic et Peter Cincotti

Probablement la soirée la plus attendue par le public tunisien.

Le groupe belge et son célèbre “Mad about you” sera très attendu. Cependant, une nouvelle jeune chanteuse de 17 ans est venue remplacer Noémie Wolfs pour leur 10ème album qu’ils présenteront à Tunis. Entre soul électrique et trip-hop, funk et une touche de vintage, ce concert sera un pur moment de détente. 

 

Le new-yorkais Peter Cincotti et son piano sont indissociables. Son jazz dansant, rythmé à coup de blues en fait l’une des figures internationales de la musique jazz. À ne pas rater. 

 

14 avril 2019 à Ennejma Ezzahra à 18h30: Yazak Helva

Le groupe turc amènera avec lui un son electo-folk des Balkans, du Caucase et du Moyen-Orient pour vous faire voyager, le temps d’une soirée sur la nouvelle scène musicale turque.

 

14 avril 2019 à la salle Versailles-Pavillon Indoor à 20h00: Sarah McCoy et Charlie Winston

Là aussi, du très lourd pour la cérémonie de clôture de la 14ème édition de Jazz à Carthage.

L’américaine Sarah McCoy viendra vous transpercer de ses émotions par l’intensité de sa voix et son piano dans un style jazz-pop.

Ensuite, elle sera suivie du britannique Charlie Winston, désormais incontournable en Tunisie et à Jazz à Carthage où son public l’attend avec impatience.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.