MAROC
24/04/2019 11h:00 CET | Actualisé 24/04/2019 11h:00 CET

Kim Jong Un est arrivé en Russie pour son premier sommet avec Poutine

Le leader nord-coréen est arrivé à Vladivostok à bord de son train blindé.

ASSOCIATED PRESS

INTERNATIONAL - Le dirigeant nord-coréen est arrivé ce mercredi 24 avril à Vladivostok, en Extrême Orient russe, à bord de son train blindé, pour assister à son premier sommet avec le président russe, Vladimir Poutine. Selon l’AFP, le train vert foncé de Kim Jong Un s’est immobilisé dans la gare de Vladivostok,  peu après 8h (GMT).

Les deux chefs d’Etat devraient se rencontrer jeudi 25 avril à Vladivostok pour discuter notamment de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Aucun accord n’est prévu.

KIRILL KUDRYAVTSEV via Getty Images

Le dirigeant nord-coréen a foulé le tapis rouge déroulé sur la plateforme de la gare, où il a été accueilli par des officiels russes, dont le ministre du Développement de l’Extrême-Orient et du pôle Nord Alexandre Kozlov, le gouverneur de la région du Primorié, Oleg Kojemiako et le vice-ministre des Affaires étrangères Igor Morgoulov.

“J’espère que cette visite sera couronnée de succès et utile”, a déclaré le dirigeant nord-coréen, interrogé par la télévision russe lors d’un arrêt de son train dans la ville frontalière russe de Khassan, où des femmes en costume folklorique l’ont accueilli, comme le veut la tradition, avec du pain et du sel, (comme le montrent les images ci-dessous).

Il s’agit de la première entrevue de Kim Jong Un avec un chef d’État étranger depuis son entretien avec Donald Trump à Hanoï, en février dernier. Considéré comme un fiasco diplomatique, l’échange n’avait donné lieu à aucun accord.