ALGÉRIE
05/02/2019 11h:35 CET | Actualisé 05/02/2019 15h:16 CET

"KHO" le candidat de la classe populaire se présente aux élections

À l’ombre de l’humour et de la dérision, le KHO candidat aux présidentielles tente d’interpeller les gens quant au vrai comportement d’un candidat qui aspire à devenir président.

Walid Bouchouchi
l'illustration kho du graphiste visuel Walid Bouchouchi

À l’approche des élections présidentielles, un candidat atypique commence à se faire connaitre sur les réseaux sociaux. “Votez KHO”, cet appel au scrutin est relayé par des centaines d’internautes. “KHO” est une illustration née de l’imaginaire du graphiste visuel Walid Bouchouchi, un “monsieur tout le monde”, qui aspire à devenir un chef d’Etat.

Pour titiller l’imaginaire des gens, Walid s’inspire d’un dessin qu’on a tous fait étant enfant pour illustrer “KHO”, en alignant les chiffres 6.4.3. Le but est de convoquer la mémoire des gens, commente Walid.

 

Walid Bouchouchi
L'illustration KHO du graphiste visuel Walid Bouchouchi

Dans sa vie quotidienne, illustrée par les différents dessins de “KHO” et publié sur sa page Facebook, ce personnage partage les mêmes préoccupations et loisirs de l’Algérien lambda. On voit KHO bloqué dans les embouteillages, KHO en train de prendre du bon temps dans son quartier, KHO dans une voiture de police, KHO en train de défiler après un match ou encore un KHO haraga.

“Si tu sors dans la rue et tu cries YA KHO, tout le monde va se retourner. KHO c’est vous, moi et l’autre. Sur sa page Facebook, plusieurs illustrations le montrent comme un citoyen lambda. En le présentant aux élections les gens s’identifient en lui, en d’autres termes un candidat idéal”, décrit Walid.

Pour cet artiste l’illustration KHO est un exercice de style. Ce personnage, Walid l’a inventé il y a deux ans, mais son existence officielle remonte à à peine un mois en créant des pages sur Facebook et Instagram dédié à KHO.

Aujourd’hui une communauté KHO se forme sur les réseaux sociaux, il est même soutenu par plusieurs artistes.

 

Walid Bouchouchi

À l’ombre de l’humour et de la dérision, le KHO candidat aux présidentielles tente d’interpeller les gens quant au vrai comportement d’un candidat qui aspire à devenir président. Il estime qu’aucun candidat ne représente réellement la population, “On a l’impression que les candidats qu’on a eu et ceux d’aujourd’hui sont juste nés pour faire de la politique. On ne les voit jamais dans la vie quotidienne comme de simples citoyens. Et donc si ces inconnus aspirent à devenir président, KHO aussi à cette ambition” précise Walid.

Le programme “KHO”  

KHO prend sa mission de devenir président très à cœur. Son programme de campagne prévoit de nombreuses réformes, et l’introduction de plusieurs décrets. “Certes il y a beaucoup d’ironie, il faut avoir le sens du second degré pour comprendre ce qui se cache derrière chaque point évoqué dans le programme de KHO”, souligne Walid, directeur de campagne de KHO.

Si KHO est président, une des premières actions de l’élu est de réintroduire les noms de certains ministères à commencer par le ministère de la culture, qui devient le “ministère de la culture générale”. À sa tête sera nommé le présentateur de l’émission  خاتم سليمان .

Dans le domaine social, le candidat KHO  instaurera par décret présidentiel une allocation Universelle dite “Kahwa-Doukhan-Flexy” de 5000 Da par mois, et ce afin de pallier aux problèmes de pouvoir d’achat des “jeunes KHO”.

 

Walid Bouchouchi

Les mordus de foot seront ravis d’apprendre qu’il y aura un ministère de ”القدم كرة ”. Le plus grand stade d’Afrique sera construit à Alger par les chinois de “Mouloudia”, et mieux encore l’Algérie organisera la coupe du monde des algériens de l’étranger, chacun représentera le pays où il vit.

Concernant la régulation du secteur de l’emploi, le ministère du travail qui deviendra “Wizaret Thambir o Tgambir”, devra entre autre institutionnaliser le marché noir, trabendo et cabas, détaille Walid.

Fini le ministère des Moudjahidine, place au ministère des “Anciens Ouled Houma”. Chaque quartier aura son cercle d’“ancien Ouled Houma”. Ces derniers seront détenteurs d’une carte leur donnant accès gratuitement au Hammam et au coiffeur du quartier.

“KHO” introduira une série de décret, pour n’en citer que quelques uns : demander une audience à l’ONU pour les KHOS, régularisation de tous les sans-papiers, jumelage de Bab-el-Oued avec Barbes pour la communauté kho, inscrire les combats de moutons au patrimoine immatériel de l’humanité…etc.

“C’est là un aperçu du programme du candidat KHO, élaboré par un staff au grand sens de la dérision, je cite Samir Hamma, Lydia Haddag, et  Hassen A. Beaucoup de personnes qui suivent KHO sur les réseaux sociaux se sont appropriés le personnage et participent activement avec leurs idées souvent loufoques à façonner sa personnalité”, précise Walid.

Pour Walid, commenter l’actualité de cette façon, avec humour et ironie, permet de relativiser les problèmes, c’est également une manière d’interpeller l’opinion publique ou encore de titiller les consciences.