17/03/2016 05h:53 CET | Actualisé 17/03/2016 08h:57 CET

La Marocaine Khadija Idrissi Janati dans la liste des "Young Global Leaders" du Forum économique mondial

Clinton Global Initiative
EN 2014, Khadija Janati Idrissi a rencontré Barack Obama

CONSÉCRATION - La Marocaine Khadija Idrissi Janati fait son entrée dans la liste des 121 "Young Global Leaders" désignés par le Forum économique mondial. La jeune entrepreneuse et membre active de la société civile Khadija Idrissi Janati devient ainsi la quatrième personnalité marocaine à figurer dans cette liste, après Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, Ismail Douiri, co-président d'Attijariwafa Bank et Abdelmalek Alaoui, PDG de Guepard Conseil et actionnaire du HuffPost Maroc.

A ses côtés dans cette nouvelle liste rendue publique mercredi 16 mars et qui répertorie les politiques, entrepreneurs et activistes influents de moins de 40 ans, Emmanuel Macron, le ministre français de l'Economie, de l'Industrie et du numérique, Amal Clooney, avocate spécialisée dans le droit pénal international et Hadia Tajik, membre du parlement norvégien et ex ministre de la Culture jusqu'en 2013.

Khadija Idrissi Janati, qui a obtenu un diplôme en finances et relations internationales à l'Université Al-Akhawayn, a été reçue par Barack Obama en septembre 2014, "en reconnaissance de sa contribution au travail de la société civile au Maroc", précise le communiqué annonçant la nouvelle.

Une militante pour l'autonomisation des femmes

C'est que Idrissi Janati est une femme engagée de longue date. En plus de diriger une société de communication influente, elle est engagée dans plusieurs ONG et associations à l'échelle marocaine et régionale, opérant notamment dans le domaine de l'autonomisation économique des femmes en les poussant à créer leurs entreprises.

Côté politique, la jeune entrepreneuse n'est pas en reste, puisqu'elle est membre du Conseil national du Rassemblement national des indépendants (RNI). Lors des élections locales en septembre 2015, elle s'est présentée en tant que tête de liste féminine.

Une carrière couronnée de succès

Ce n'est pas la première reconnaissance à l'échelle internationale pour celle qui a fait son entrée en 2012 dans le classement "Arabia 500" des 500 entreprises arabes à croissance rapide. Khadija Idriss Janati est aussi lauréate de plusieurs programmes internationaux. Active dans le domaine du leadership et des compétences des femmes entrepreneurs, elle a remporté le programme Femmes d'avenir en Méditerranée (FAM), organisé par Sciences Po Paris.

Galerie photo Les 10 businesswomen marocaines influentes Voyez les images