MAGHREB
13/11/2015 08h:26 CET | Actualisé 13/11/2015 08h:57 CET

Washington attend confirmation de la mort de "Jihadi John" selon John Kerry

ASSOCIATED PRESS
Secretary of State John Kerry and National Security Adviser Susan Rice stand in the Oval Office in Washington, Monday, Nov. 9, 2015, as President Barack Obama meets with Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu. The president and prime minister sought to mend their fractured relationship during their meeting, the first time they have talked face to face in more than a year. (AP Photo/Andrew Harnik)

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé vendredi à Tunis que les Etats-Unis continuaient "d'évaluer les résultats" du raid aérien mené la veille en Syrie contre un responsable britannique du groupe Etat islamique (EI), "Jihadi John", dont la mort reste à confirmer.

"Nous continuons d'évaluer les résultats de cette frappe" aérienne menée jeudi soir à Raqa, dans l'est de la Syrie, "mais les terroristes associés à Daech (un acronyme en arabe de l'EI) doivent savoir ceci: vos jours sont comptés et vous serez vaincus", a déclaré M. Kerry lors d'une conférence de presse à Tunis.

L'armée américaine a mené jeudi soir un raid aérien dans l'est de la Syrie visant ce Britannique du groupe jihadiste EI, visible sur des vidéos exécutant des otages occidentaux.

Vendredi, le Premier ministre Britannique David Cameron a souligné que la mort de "Jihadi John", de son vrai nom Mohammed Emwazi, n'était pas encore certaine.

Aux Etats-Unis, un haut responsable militaire américain cité par Fox News a déclaré pour sa part: "Nous sommes sûrs à 99% de l'avoir eu".

Par ailleurs et concernant l'Irak, le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est dit vendredi "absolument confiant" quant à la "libération au cours des prochains jours" par les forces kurdes irakiennes de la ville irakienne de Sinjar, sous contrôle du groupe Etat islamique (EI).

Grâce à l'offensive des combattants kurdes appuyée par les frappes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, "nous sommes absolument confiants quant au fait que Sinjar sera en mesure d'être libérée au cours des prochains jours", a déclaré M. Kerry lors d'une conférence de presse à Tunis.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé vendredi à Tunis pour participer à un dialogue stratégique visant à renforcer le partenariat politique mais aussi économique avec la jeune démocratie tunisienne qui a accédé au statut d'"allié majeur" auprès de Washington.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.