ALGÉRIE
24/03/2016 12h:29 CET | Actualisé 24/03/2016 12h:29 CET

Radovan Karadzic coupable de génocide en Bosnie, condamné à 40 ans de prison

ASSOCIATED PRESS
Bosnian Serb wartime leader Radovan Karadzic in the courtroom for the reading of his verdict at the International Criminal Tribunal for Former Yugoslavia (ICTY) in The Hague, The Netherlands Thursday March 24, 2016. The former Bosnian-Serbs leader is indicted for genocide, crimes against humanity, and war crimes. (Robin van Lonkhuijsen, Pool via AP)

Plus de 20 ans après le massacre de Srebrenica et le sanglant siège de Sarajevo, les juges du TPIY ont donné ce jeudi après-midi leur jugement contre l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, au terme d'un procès historique.

"La chambre est rassemblée aujourd'hui pour rendre son verdict", a assuré le juge Judge O-Gon Kwon, alors que Radovan Karadzic était présent dans la salle d'audience, habillé d'un costume foncé et d'une cravate rayée bleu clair.

Jugé coupable de génocide et de neuf autres accusations de crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie, il est condamné à 40 ans de prison par les juges du TPIY. "Radovan Karadzic, la cour vous condamne à 40 années de détention", a affirmé le juge O-Gon Kwon, après l'avoir acquitté d'une accusation de génocide dans sept municipalités de Bosnie.

Prison à vie

Autrefois fugitif le plus recherché du continent, Radovan Karadzic avait échappé à la justice internationale pendant près de 13 ans, se cachant sous l'identité d'un spécialiste de médecine alternative, arborant une barbe blanche nourrie.

Arrêté en 2008, son procès s'ouvre en 2009 et se termine en 2014, après 497 jours d'audiences et 586 témoins. L'accusation avait requis la prison à vie à l'encontre de celui qui reste pour beaucoup de Serbes un "héros" de la guerre en Bosnie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.