ALGÉRIE
02/03/2016 08h:05 CET | Actualisé 03/03/2016 09h:12 CET

Kamel Haddar, co-fondateur de la plate-forme e-learning iMadrassa: "dans le numérique, il faut s'armer de patience"

"Invité de la Rédaction" de Radio M, Kamel Haddar, ex-propriétaire du site d'information Algérie Focus, est revenu ce mardi 01 mars sur son projet iMadrassa, "première plate-forme e-learning en Algérie". Il a évoqué lors de cette émission les opportunités du marché numérique en Algérie, exprimant sa certitude quant à la réussite de son concept dans le marché de l'éducation.

Kamel Haddar affirme être confiant quant à la réussite de la plate-forme "iMadrassa". Il a souligné que le marché de l'éducation, contrairement à celui des médias, est plus fiable et sécurisé pour les investisseurs, en termes d'environnement mais surtout d’opportunités.

"Le marché de l'éducation est plus fiable et plus sécurisé. Et puis aujourd'hui nous avons 8 millions et demi d'élèves, a-t-il estimé. Nous avons aussi un système éducatif défaillant et c'est la ministre qui le confirme. Seulement 4% des élèves obtiennent le baccalauréat sans jamais redoubler, donc 96% sont en échec scolaire", fait-il savoir.

Kamel Haddar estime ainsi que son concept e-learning jouit de toutes les conditions pour réussir en Algérie. "Le troisième poste de dépenses des foyers algériens, c'est l'éducation. Et quand nous faisons des études de marchés sur le numérique, le premier secteur qui revient est l'éducation en ligne", a-t-il affirmé.

Pour cet ex-propriétaire d'un média en ligne, la clé de la réussite des projets numériques en Algérie réside dans la patience.

"Le web, ce n'est jamais tout de suite, a-t-il indiqué. Plein de sites e-commerce se sont lancés en 2013, 2014 ou 2015 mais ils n'existent plus. La clé pour les porteurs de projets numériques c'est de résister le temps que la marée monte. Rocket Internet, par exemple, est présent dans 20 pays en Afrique. Ils sont en Algérie, où ils ont lancé 5 sites e-commerces, où ils font leur business et investissent beaucoup d'argents".

Revenant sur l'absence de l'e-paiement, ce consultant en stratégie et management, intervenant pour l’éducation en Algérie avec MEDEF International, a estimé qu'il "faut s'adapter et patienter".

En attendant, "iMadrassa" et ses fondateurs préfèrent ainsi miser sur le paiement mobile à travers un partenariat avec l'opérateur de téléphonie Djezzy. Celui-ci permet aux élèves de s'abonner sur la plate-forme et accéder aux contenus créés par iMadrassa à travers une déduction sur le crédit de l’abonné mobile.

A ce sujet, Kamel Haddar a révélé que ce partenariat se traduit par le partage de revenus entre les deux parties.

LIRE AUSSI: Djezzy s'engage dans le développement d'un écosystème digital

iMadrassa est un site de soutien scolaire très innovant, sur lequel les enfants pourront gratuitement réviser leurs cours, ou accéder via un abonnement à des tests de connaissances avec des quiz, des exercices interactifs et des vidéos "innovantes", explique M. Haddar.

Ce dernier affirme ainsi que "tous les contenus pédagogiques du site sont produits par une centaine de professeurs de plus de 20 ans d’expérience et validés par des inspecteurs de l’éducation nationale". Les parents et les élèves pourront aussi "suivre leur progrès grâce à un tableau de bord et comparer leurs scores avec les autres membres du site"

Plus de 20.000 leçons, exercices, corrigés et sujets de mathématiques, arabe, physique, français, sciences de la nature et sciences commerciales sont actuellement en ligne, explique l'invité de Radio M, web-radio du site d'information Maghreb Emergent. Si "tous les cours sont gratuits, les élèves devront tout de même s'inscrire à un abonnement pour accéder aux quiz, vidéos, exercices et examens corrigé".

Des contenus "exactement" conformes aux programmes éducatifs algérien et français, qui seront au fur et à mesure enrichis, notamment par des "vidéos innovantes" et d'autres outils qui seront prochainement rendus publics.

LIRE AUSSI: "iMadrassa", une nouvelle offre d'enseignement en ligne pour les élèves algériens

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.