ALGÉRIE
28/05/2019 11h:32 CET | Actualisé 28/05/2019 11h:34 CET

Kamal Eddine Fekhar est mort ce matin à Blida

Facebook/Salah Dabouz

Le dr Kamel Eddine Fekhar est décédé ce matin à l’Hopital Frantz Fanon de Blida. Une triste nouvelle donnée par son avocat Me Salah Dabouz dans une vidéo publié sur sa page facebook. 

Me Mohamed Salah Dabouz indique que M. Fekhar est mort à l’hôpital Frantz Fanon de Blida où il a été évacué en urgence très tôt mardi depuis l’hôpital de Ghardaia. “Il est arrivé vers 2h du matin à Blida et on a été informé de son décès vers 8h ce matin”, déclare encore au Huffpost Algérie le président de l’observatoire des droits et libertés pour l’Afrique du Nord.

M. Fekhar dont l’état de santé nécessitait une prise en charge médicale sérieuse, et était traité au centre hospitalier de Ghardaia, se plaignait de sa prise en charge par le corps médical et le personnel paramédical et avait demandé à Me Dabouz de déposer plainte pour “non-assistance à personne en danger”, contre le directeur et le personnel hospitalier, de l’hôpital de Ghardaia. “Il m’avait demandé de déposer plainte car il se plaignait du manque de soins et le comportement du corps médical à son encontre”, précise Me Salah Dabouz qui annonce le dépôt d’une plainte au plus tard jeudi”. “C’est également la volonté de sa femme et de Aouf Brahim de déposer cette plainte”, explique l’avocat. 

Me Dabouz qualifie ce drame “d’acharnement judiciaire” et de “mort programmé” dont il responsabilise entière les autorités admnistratives et judiciaires de Ghardaïa.

Arrêté le 31 octobre et incarcéré le 3 mai par le procureur général, à la prison de Ghardaia. Lors d’un entretien accordé au HuffPost Algérie publié lundi 27 mai, Me Salah Dabouz avait jugé la vie de Salah Eddine Fekhar en danger.