TUNISIE
21/10/2019 15h:55 CET | Actualisé 21/10/2019 16h:06 CET

Kais Saied déclare ses biens à l'INLUCC

Le nouveau président de la République en a profité pour encourager les employés de l'Instance...

Facebook/INLUCC
Kais Saied en compagnie de Chawki Tabib, président de l'INLUCC

Le nouveau président de la République Kais Saied, qui prêtera serment mercredi devant l’ARP, a déclaré, lundi, ses biens à l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC).

En effet, selon la loi n°46 de l’année 2018 portant déclaration des biens et des intérêts, de la lutte contre l’enrichissement illicite et le conflit d’intérêt dans le secteur public dans ses articles, 5, 11 et 31, le président de la République élu est dans l’obligation de déclarer ses biens à l’Instance avant sa prise de fonction.

Le nouveau président de la République a également profité de son passage à l’Instance pour voir comment celle-ci travaille et encourager les employés.

“La culture contre la corruption du citoyen qui contrôle tous les jours est bien plus importante que les textes de loi. Le Tunisien n’est pas corrompu naturellement, au contraire, ce qui s’est passé ces derniers jours montre qu’il veut mettre un terme à ce phénomène” a-t-il affirmé à la Radio Mosaïque Fm.

Kais Saied a été élu président de la République le 13 octobre dernier. Celui-ci a été élu avec 72,71% des voix lors du second tour face au candidat du parti “9alb Tounes” Nabil Karoui qui n’ a récolté que 27,29%.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.