TUNISIE
22/02/2019 13h:16 CET | Actualisé 22/02/2019 13h:40 CET

Kairouan: Une maison démolie par erreur? Le maire précise

Le propriétaire, lui, affirme que la maison a été démolie par erreur.

 

Le maire de la municipalité de Kairouan, Radhouane Bouden, a démenti ce matin sur Mosaique FM la démolition par erreur d’une maison de la ville, une information relayée par la radio Sabra FM.

Il indique que les services municipaux ont bien exécuté un ordre de démolition, et ce en toute légalité, sans aucune erreur sur l’adresse.

Selon lui, la maison en question faisait l’objet de cet ordre depuis mai 2018, et que le terrain a été acquis auprès de l’Agence Foncière de l’Habitation (AFH), dont les dispositions ne permettent pas à l’acquéreur revendre le terrain.

Selon Bouden, lors d’une inspection effectuée en mai dernier par les services municipaux, un individu s’était présenté comme le propriétaire de la maison, alors que celui-ci n’était pas le vrai détenteur du terrain, ce qui pour le maire constitue une usurpation d’identité.

Ceci expliquerait pourquoi le propriétaire de la maison n’a jamais été averti de la démolition par la municipalité, comme il l’avait dénoncé dans une déclaration à Sabra FM.

“Il n’est pas de notre ressort de vérifier l’identité du propriétaire. Nous, on intervient contre une construction illégale, et non contre une personne. Une autorisation de construction ne prouve jamais la propriété du terrain.” explique-t-il.

“Nous compatissons toutefois avec la personne qui a construit la maison et nous pouvons imaginer la somme d’argent qu’elle a dû investir dedans, mais nous avons des lois et des ordres à appliquer.” ajoute le maire.

Mais la version du propriétaire de la maison démolie est tout autre.

 

L’air stupéfait et complètement dépassé par ce qui s’est passé, il explique sur les ondes de Sabra FM qu’il détient tous les documents légaux nécessaires à la construction.

“Je n’étais au courant de rien. On m’a contacté au téléphone me demandant de rentrer à la maison à cause d’un problème avec la municipalité. A mon arrivée, je trouve ma maison détruite. Je n’ai jamais reçu d’avis de démolition ni quelconque autre avertissement de la part des services municipaux. J’ai mis toutes mes économies dans la construction de cette maison.” déplore le propriétaire au micro de Sabra FM.

Il affirme que la municipalité lui aurait avoué que c’était une erreur, et qu’il ignore ce qu’il va advenir de sa maison et si oui ou non des réparations seront accordées.

Selon lui, le terrain a été acquis auprès de l’Agence Foncière de l’Habitation (AFH) en toute légalité.

La maison qui semble être encore en construction, a vu sa façade complètement démolie. On y voit un tas de gravas jonchant le sol et quelques bouts de murs ici et là, selon des images diffusées par la radio.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.