MAROC
28/07/2019 14h:29 CET

Julie Gayet explique pourquoi elle a été si discrète pendant la présidence Hollande

Elle ne voulait pas "être une arme" qu'on aurait pu retourner contre son compagnon.

Le HuffPost

PEOPLE - Elle avait refusé le statut de Première dame et surtout n’était quasiment pas apparue publiquement pendant la présidence de François Hollande. Deux ans après la fin du quinquennat de son compagnon, Julie Gayetrevient sur cette période dans le JDDce dimanche 28 juillet. Et s’explique.

“Je n’étais ni à l’écart, ni à l’ombre, mais à ma place de comédienne, de productrice”, a t-elle expliqué, assurant qu’elle n’avait aucun regret d’être passée à côté d’une expérience de Première dame.

L’année dernière dans une interview à Paris Match, elle avait d’ailleurs jugé cette fonction “sexiste”. “C’est un job qui oblige à arrêter son métier. Et en plus, on ne touche pas de salaire”, avait déclaré l’actrice qui n’a pas stoppé ses activités sous le mandat de François Hollande.

Dans son entretien au JDD, elle souligne surtout que sa discrétion était une manière de “protéger” François Hollande. Lors d’un mandat où sa popularité a été largement mise à mal, elle ne voulait pas ”être une arme qu’on aurait pu retourner contre lui”.

 

“On pouvait l’attaquer, lui, à travers moi, estime-t-elle. “Tout ce que je disais pouvait être modifié et amplifié. On a déformé mes propos à plusieurs reprises. Je ne souhaitais pas me protéger, mais je souhaitais le protéger lui.”

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.