MAROC
25/06/2018 20h:01 CET

Juifs et musulmans appellent à la tolérance en se baladant en tandem dans les rues de Berlin

Une manifestation joyeuse pour dénoncer le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme.

JOHN MACDOUGALL via Getty Images

SOLIDARITÉ - En tandem, littéralement. C’est ainsi que près de 200 juifs et musulmans résidant à Berlin ont choisi de montrer le lien de respect mutuel et de tolérance qui les unit. La promenade à vélo a été organisée ce dimanche 24 juin, pour marquer le 70e anniversaire du blocus de Belin, un des épisodes majeurs de la guerre froide en Europe.

Plusieurs acteurs sociaux et associations de la ville ont pris part à la démonstration publique, notamment la fondation House of One, qui construit actuellement un lieu de prière ouvert aux pratiquants des trois religions abrahamiques.

Imams et Rabbins, femmes voilées et femmes juives ont pédalé ensemble lors de cette initiative lancée sous le slogan et hashtag “Meet2Repect”. Quelques tricycles transportant un rabbin, un imam et un prêtre faisaient aussi partie de la joyeuse manifestation qui vise à sensibiliser les gens contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme.

JOHN MACDOUGALL via Getty Images

“Nous, imams et rabbins voulons donner l’exemple”, a déclaré le théologien musulman Ender Cetin à l’AFP. Le rabbin Andreas Nachama a quant à lui déclaré à l’agence: “Nous faisons du vélo parce que notre monde ne veut pas croire que nous avons tous été créés par un même dieu que nous ne nous disputons pas, mais plutôt que nous adorons chacun sa manière”.

JOHN MACDOUGALL via Getty Images

“Je suis heureuse de pouvoir rencontrer des musulmans et qu’ils puissent me rencontrer aussi pour qu’ils se rendent compte que les juifs ne devraient pas leur faire peur, et vice-versa”, déclare, à l’AFP une des participantes juives de cette manifestation, Yael Merlini.

Au total, 14 kilomètres ont été parcourus par les participants qui ont commencé leur promenade à partir du Mémorial de l’Holocauste. Les centaines de cyclistes sont passés par les mosquées et synagogues de la ville ainsi que la place Breitscheidplatz qui marque le centre de l’ancien Berlin Ouest, théâtre de l’attentat du 19 décembre 2016 où un terroriste avait foncé dans la foule à bord d’un camion faisant 12 morts. 

JOHN MACDOUGALL via Getty Images
Le théologien musulman Ender Cetin et le rabbin Elias Dray pédalent lors de la démonstration Meet2Respect organisée le 24 juin à Berlin.

Leur trajet a pris fin à la place publique Bebelplatz où plus de 20.000 ouvrages avaient été brûlés par des Nazis en 1933.

Cette promenade à vélo avait été organisée pour la première fois en 2015, année durant laquelle l’Allemagne avait accueilli plus d’un million de demandeurs d’asile, une décision qui avait déplu à une parti des citoyens allemands. Depuis, les actes de haine et de racisme se sont multipliés visant non seulement la communauté musulmane mais aussi les juifs d’Allemagne,  d’après le journal allemand “The Local”.

VOIR  AUSSI: