MAGHREB
20/01/2014 09h:10 CET | Actualisé 20/01/2014 09h:10 CET

Menace terroriste sur les Jeux Ollympiques à Sotchi

AFP/Archives Yuri Kadobnov
Les anneaux olympiques près de l'aéroport de Sotchi

Les jeux olympiques d'hiver à Sotchi (Russie) ne cessent de faire parler d'eux. Déjà menacés de boycott après la polémique autour de la loi homophobe promulguée en Russie, les jeux sont aujourd'hui la cible de jihadistes du Caucase russe.

Ceux-ci ont menacé de se livrer à des attentats pendant les festivités, qui commencent le 7 février, dans une vidéo diffusée lundi sur le site jihadiste vdagestan.com.

"En ce qui concerne les jeux Olympiques, nous avons préparé un cadeau pour toi et pour les touristes, afin de venger le sang des musulmans répandu dans le monde entier", affirment -- en s'adressant au président Vladimir Poutine-- deux hommes d'environ 25 ans, à visage découvert, présentés comme les auteurs des attentats suicide de Volgograd (sud de la Russie) qui ont fait 34 morts fin décembre.

Cette vidéo de 49 minutes, intitulée "appel de Suleiman et Abdurakhman avant l'opération à Volgograd", est présentée comme le message d'adieu des deux kamikazes.

La vidéo montre des images des deux attentats de Volgograd, la préparation d'une bombe et la manière dont elle est attachée au bras d'un kamikaze et reliée à un détonateur dans la paume de sa main.

Les deux hommes appellent à "porter le jihad pas seulement dans le Caucase mais aussi dans les grandes villes de Russie" et assurent qu'un grand nombre de jeunes gens sont prêts à participer à des attentats suicide comme ceux de Volgograd.

vdagestan.com est le site des islamistes du Daguestan, l'une des républiques du Caucase russe les plus instables et les plus touchées par la rébellion islamiste.

La sécurité est l'une des préoccupations majeures des autorités russes pour les JO de Sotchi.

"Notre tâche en tant qu'organisateurs est d'assurer la sécurité des participants et des spectateurs, et nous allons tout faire en ce sens", a déclaré vendredi M. Poutine dans un entretien accordé à plusieurs chaînes de télévision russes et étrangères.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.